Sommaire
Senior Actu

Grande-Bretagne – 3/4 des femmes de plus 50 ans ne se sentent plus menacées par le cancer du sein


Selon une étude réalisée par l’association britannique « Breast cancer care », les trois quarts des femmes de plus de 50 ans ne réaliseraient pas que le cancer du sein les menace davantage que les jeunes. Les anglaises seraient même nombreuses à penser que les risques seraient plus élevés chez les femmes jeunes. Cette enquête met donc en évidence un réel manque d’information, voire une « mésinformation » de la population féminine britannique sur ce qui constitue l'une des principales causes de mortalité des femmes.

En effet, 80 % des cancers du sein concernent les quinquagénaires et le risque d’infection augmente avec l’âge. C’est pourquoi, selon l’association « Age Concern », qui commente l’enquête sur son site, la limite d’âge fixée à 70 ans pour la convocation obligatoire à une mammographie régulière devrait être modifiée, voire annulée. Comme le démontre l’étude de « Breast cancer care », en raison de cet âge limite légal, 13 % des femmes anglaises estiment que le risque de cancer du sein disparaît au-delà de 70 ans. L’étude a été réalisée par voie de questionnaire sur le site de l’association.



Publié le Lundi 6 Octobre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 430 fois