Sommaire
Senior Actu

Gouvernement Philippe : aucun ministre pour les personnes âgées

Alors que le tout nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron vient d’être présenté aux Français, les associations en charge des problématiques « seniors » s’étonnent qu’il n’y ait pas de ministre ou de secrétaire d’Etat dédié aux personnes âgées, comme c’était le cas dans la grande majorité des gouvernements précédents.


Selon un récent sondage réalisé par l’institut OpinionWay le jour du vote, le nouveau président a remporté 80% des voix chez les plus de 65 ans (et 76% chez les retraités). Un pourcentage très important comparé à celui des 25/65 ans qui ont voté entre 60 et 64% pour lui. Les seniors et les personnes âgées ont donc largement contribué à l’élection du nouveau président de la République…
 
Pourtant, lors de la présentation du premier gouvernement d’Edouard Philippe, de nombreuses associations oeuvrant dans les différents champs de la personne âgée se sont étonnées de l’absence de ministre dédié aux ainés, ni même à la famille d’ailleurs…
 
Dans un communiqué, l'AD-PA* se dit « interloquée de découvrir (…) qu'aucun ministre, et pas même un secrétaire d'État, ne représente les retraités et personnes âgées au sein de l'équipe qui va diriger la France. Voici une erreur majeure qui doit être corrigée avant les Élections Législatives ».
 
Et Pascal Champert, président de cette association d’ajouter avec beaucoup de pertinence : « vouloir soutenir la jeunesse est indispensable pour notre pays mais doit se faire dans le respect de tous les âges, des plus jeunes aux plus âgée. En effet si être jeune est l'avenir de la France, être vieux est l'avenir de chaque Français ».         
 
De son côté, le Synerpa** regrette aussi « l’absence de secrétariat d’Etat auprès du Premier ministre dédié au Grand âge, comme c’est le cas dans le champ du Handicap ». Et de préciser « nous allons désormais aller à la rencontre des principaux ministres et leurs équipes qui portent nos sujets. Ce sera l’occasion de leur présenter la filière privée du Grand âge (…) Puis d’entrer rapidement dans le fond des dossiers afin de répondre aux enjeux et défis des cinq années à venir en matière de solidarité intergénérationnelle, d’activité économique, d’emploi et d’investissement ».    
 
A priori, c’est le professeur Agnès Buzyn, nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé, qui sera en charge du dossier des personnes âgées. Espérons que la thématique « vieillissement » parviendra à émerger au sein de tous les dossiers brulants qu’elle aura a traité dans les semaines et mois à venir… Le bon point : elle connaît parfaitement les enjeux et la complexité du secteur de la santé compte-tenu de son background professionnel.
 
Plus anecdotique, la moyenne d'âge des 23 membres du gouvernement Philippe est de 54,2 ans (55 pour les hommes et 54 ans pour les femmes). C’est Gérald Darmanin, ministre du Budget le plus jeune avec 34 ans. Sans trop de surprise, les 50-55 ans et les 65-70 ans sont les plus représentés, les doyens étant Gérard Collomb, Jacques Mézard et Jean-Yves Le Drian, tous les trois âgés de 69 ans.
 
*L’AD-PA regroupe au plan national les directeurs de services à domicile, de coordinations et d’établissements pour personnes âgées  
**le Synerpa est la première Confédération du Parcours de la Personne âgée. Il regroupe les principaux acteurs privés français des EHPAD (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), des Résidences Services Seniors (RSS)


Publié le Jeudi 18 Mai 2017 dans la rubrique Société | Lu 2248 fois