Sommaire
Senior Actu

Goodwood : Mazda en majesté

Agréablement installés sur la terrasse de Goodwood House, Lord March et le Duc de Richmond, son père, ne pouvaient pas manquer d’admirer la spectaculaire sculpture installée au centre de la pelouse située devant le château : deux prototypes Mazda s’élançant vers le ciel.


Rendez-vous privilégié de tous les amateurs d’automobiles anciennes et de compétition, le Goodwood Festival of Speed est désormais le lieu préféré des constructeurs automobiles de premier plan. Outre des espaces réservés pour recevoir des invités dans les meilleures conditions, Lord March pense également aux spectateurs. Il met  ainsi à la disposition des grandes marques un vaste espace où de véritables concessions permettent au public de découvrir les dernières nouveautés automobiles.

Mazda, une présence remarquée devant Goodwood House

Un Salon de l’Auto champêtre offrant aux marques la possibilité d’exposer des modèles en avant-première à l’instar de Lotus qui présentait ici sa nouvelle 3 Eleven. En tout, ce ne sont pas moins de vingt constructeurs de premier plan qui étaient présents sur les pelouses du domaine de Goodwood. Parmi eux, le constructeur japonais Mazda présentait son nouveau cabriolet MX 5 tandis que sur la piste six modèles de compétition participaient à la fameuse course de côte.
 
Pour cet événement qui attire chaque année plusieurs dizaines de milliers de spectateurs -ils étaient 150.000 lors de l’édition 2014- les amateurs japonais étaient nombreux à être venus sur les terres de Lord March. En premier lieu, on remarquait la présence d’Ikuo Maeda, le patron du design chez Mazda. Très détendu, il constatait avec plaisir que l’installation artistique des deux Mazda remportait un vif succès populaire. Réalisée par Gerry Judah, cette sculpture éphémère était totalement  inspirée de l’esprit du design Kodo qu’Ikuo Maeda insuffle depuis quelques années aux nouvelles gammes Mazda.

Pour cette sculpture, Ikuo Maeda a puisé son inspiration dans un coupe-papier dessiné par Enzo Mari pour Danese Milano et fait partie des objets vendus au MoMa de New York. Avec ses 36 mètres de hauteur, la structure d’acier était un magnifique faire valoir aux deux prototypes Mazda. L’une était la 787 B  n°55 ayant participé aux 24 Heures du Mans 1991 arborant les couleurs orange et vert de Renown tandis que la deuxième voiture était la Mazda LM55 Vision Gran Turismo.
 
Cette dernière, dont le dessin est un hommage à la LM 787B, a été créée à l’intention des utilisateurs de la Playstation 6. Voiture virtuelle, la LM 55 Vision est devenue un véritable concept car qui met en exergue la dynamique du design Mazda et l’esprit Kodo. C’est l’esprit de la compétition que l’on retrouve dans cette installation artistique. Avec cette présence forte, c’est l’héritage sportif de Mazda qui nous était remis en mémoire lors de cette édition du Festival of Speed. De la Cosmo 110S venue courir le Marathon de la route jusqu’à la 787B des 24 Heures du Mans, Mazda a toujours affiché son dynamisme en participant à de nombreux championnats à travers le monde.
 
On se souvient notamment des RX-7s qui remportèrent le championnat IMSA GTO à dix reprises. Et toujours avec son fameux moteur rotatif. Un choix technique que Mazda n’a jamais abandonné, en effet aujourd’hui encore, Mazda étudie les possibilités de produire un véhicule hybride associé à un moteur rotatif.
 
Texte et photos Joël Chassaing-Cuvillier




Publié le Lundi 13 Juillet 2015 dans la rubrique Divers | Lu 1157 fois