Sommaire
Senior Actu

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007

Trois heures d'un show exceptionnel. Plus de 60 musiciens et chanteurs sur scène, qui ont évoqué en “live” la fabuleuse histoire du Rock’n’roll. On pouvait rencontrer un peu plus de cheveux gris que de têtes blondes, mais nous étions plus de 2.000 à vibrer à l'unisson avec un plateau composé de copains. Et ça, ce n'est pas rien ! Le tout orchestré par Jean-Claude Marionneau et son équipe. On attend déjà la suite !


Olympia, 2 septembre 2006. Il est 20 h, les lettres rouges sur la façade du plus grand Music Hall parisien brillent de tous leurs feux. Peut-être aurait-il fallu mettre un “s” à Génération, tant la diversité du public est large ce soir.

Sur le boulevard des Capucines, ce ne sont pas de simples promeneurs ou touristes qui pressent le pas en direction de l'Olympia. Ils sont déterminés, look rock’n’roll pour certains, ou blousons de cuir avec pour inscription en gros dans le dos -Ricky Norton- pour d'autres.

Il y a une longue file d’attente dans le hall, mais on rigole bien. On s'interpelle comme dans les grandes familles. Il y a ce soir une ambiance particulière et un rendez-vous commun. La salle est déjà bien remplie et on distingue d'autant plus la diversité des générations présentes.

Les lumières s'éteignent… et c'est Ricky Norton qui plaque le premier sur sa guitare blanche les premiers accords de la soirée. Sa passion de la musique, il la découvrira très jeune à travers les chansons des Chats Sauvages. Par la suite c'est avec Gene Vincent, Eddie Cochran et surtout Elvis Presley que le Rock’n’roll lui collera à la peau. Il ne copie personne. Il chante, il bouge, il vibre de toute son âme et nous emporte, sans difficultés, sur la route du Rock’n’roll. Waouh ! Ça commence bien ! .../...
Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007
Sa prestation terminée, Ricky Norton passe le relais à Danny Boy et ses Pénitents, cagoulés comme à la grande époque. Ils ne la garderont que le temps d'un titre, laissant à Dany Boy le soin de les enlever et de présenter tour à tour ses musiciens d'aujourd'hui, avec au passage un petit clin d'œil à son groupe légendaire, dont trois membres sur quatre sont aujourd'hui disparus.

Très ému par l'accueil d'une salle attentive à ses paroles, il prend à témoin le public en chantant « Je vais par les villes crier mon bonheur, eh, eh je suis Dany Boy ». Avec les Vinyls, c'est l'authentique résonance de la musique des groupes des années sixties qui arrive sur scène.

Jean-Claude Coulonge, batteur du groupe, nous rappelle que « dans les années 60, tous les groupes avaient un chanteur, trois guitaristes et un batteur. Et à cette époque le batteur jouait debout avec une caisse claire et une cymbale et, ça donnait ça ». Les baguettes montent haut et frappent fort tout en rythmant le twist qui plonge un public gonflé à bloc.

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007
Suivent les Mustangs qui accompagnaient déjà en 1962 sur la même scène mythique de l'Olympia le “Petit Prince du Madison” Billy Bridge, aujourd'hui disparu.

Tout en accompagnant Bruno le nouveau chanteur, les musiciens, dans un ensemble parfait, nous remémorent les pas de l'immense tube du Grand M.

Les groupes se succèdent et les tubes avec. Chaque leader présente le groupe suivant dans un total respect et une incroyable fraternité.

Le groupe des Lionceaux, présent ce soir, interprète ses plus grands succès comme Je ne peux l'acheter ou encore Tout s'efface. Aujourd'hui partiellement reformé, ils reprennent la route des galas et des tournées, prouvant qu'ils sont restés plus que jamais beaucoup l'inoubliable interprète de ce titre enregistré avec les Chats Sauvages en 1962. Derniers baisers s'est vendu, il y a plus de quarante ans, à près de 2 000 000 de 45 tours. Énorme !

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007
Il est accompagné ce soir par le groupe Flasback, créé par Bernard Bayoux, qui ne donnerait pour rien au monde sa place de batteur. Il réalise aussi, avec ce nouveau groupe composé de musiciens des années 60 et 70, son rêve de revisiter le répertoire des Shadows, dont l'interprétation de Shadoogie, Nivram et Blue star a été, ce soir, saisissante.

Avant de quitter la scène, Mike Shannon présente Julie Funtes, une toute jeune fille arrivée tout droit de Toulouse. L'imprévu rafraîchissant, comme l'écrit si bien Gilles Dobbelaere. Un brin timide, cheveux courts et à l'allure très sixties, Julie est arrivée sur scène dans une jolie robe de vichy rose, et prend d'emblée possession des lieux. Elle interprète quelques standards des années 60 comme Le Locomotion avec un timbre de voix comparable à celui de Sylvie Vartan au tout début de sa grande carrière.

La Génération Rock'n roll est une grande famille. Il y a les jeunes et les moins jeunes et c'est à travers le groupe Luttès, gagnant des tremplins amateurs 2005/2006, que la nouvelle génération sera représentée ce soir.

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007

Pat Winther & The Bunch ont une nouvelle fois « allumé le feu » à l'Olympia. Fidèle à ses racines, la country music reste pour Pat Winther son oxygène indispensable. Il a ça dans le sang et en parle autant qu'il en joue. Cette soirée n'aurait pas été complète sans un hommage à Elvis Presley. Eryl Player a été à deux doigts de “casser la baraque”. Le contraste était trop fort, trop visible pour une prestation en semi playback. Pas question de l'assassiner, bien au contraire. Sa prestation vocale, sa présence sur scène et son physique auraient largement mérité l'accompagnement d'un groupe de musiciens.

Petit arrêt dans le programme afin d'installer sur scène piano, orgue et instruments pour ce qui va suivre. Un grand moment pour tous les amateurs de soul, blues et de rythm'n blues avec Jackie Hawkins, Vigon, Jacky Gordon et The Soul Memphis Band. De sa voix rauque et envoûtante, Jackie Hawkins a bouleversé le public avec son interprétation de The Dock of the Bay d'Otis Redding. Duo avec Vigon, le prince du Rythm'n blues français, fan inconditionnel de Little Richard et Jacky Gordon au piano, qui reste incomparable dans l'interprétation de son “maître” : Ray Charles.

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007
L'arrivée sur scène d'un Moustique très en forme sera également un moment fort de la soirée.

Cette légende du Rock'n roll français est capable de vibrer sur chaque note de musique, de faire le clown, d'envoyer par des baisers son cœur au public et de danser à la façon de James Brown tout en remontant dans une pirouette habile son pantalon blanc, peut-être... un peu grand pour lui. Mais quel panache !

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007
La deuxième partie de la soirée va définitivement soulever l'enthousiasme d'un public déchaîné. Il se fait déjà tard mais Bébert des Forbans et Jessé Garon' nous offrent tour à tour les standards de leur répertoire réciproque ainsi que des duos entrecoupés d'humour (rires et chansons !).

Et là, on se dit que le hasard fait bien les choses. La chanson des Baskets (Forbans) et C'est Lundi (Jesse Garon) toutes deux réclamées à corps et à cris donnera la touche finale au spectacle, sans oublier le grand écart de Jessé, qui ne se relèvera que pour recevoir les bouquets de fleurs offerts par le public au bord de la scène.

Le grand final réunira sur ce plateau mythique et sous un tonnerre d'applaudissements l'ensemble des artistes manifestement très heureux de nous avoir offert une soirée à l'image du Rock'n roll.

Le défi de Jean-Claude Marionneau a été d'apporter au spectacle un nouveau souffle pour un rock plus festif, en mariant les instruments et le son de l'époque aux nouvelles technologies d'aujourd'hui, et de confirmer : “J'ai voulu créer un vrai grand spectacle transgénérationel, un délire visuel et sonore où chanteurs, musiciens feront revivre le bon temps du rock'n roll, véritable cure de jouvence pour plusieurs générations”. Eh bien bravo Monsieur Marionneau ! Nous avons été comblés.

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007

Tournée 2007

Génération Rock'n'roll : soirée inoubliable à l'Olympia et une tournée en 2007
C’est aujourd’hui une certitude le spectacle présenté le 2 septembre dernier sur la scène de l'Olympia partira pour une tournée à travers toute la France (et sûrement à l’étranger).

Au moment où nous publions cet article nous ne connaissons pas encore toutes les dates et les lieux des concerts prévus.


Publié le Vendredi 17 Novembre 2006 dans la rubrique Culture | Lu 10509 fois