Sommaire
Senior Actu

Génération Proches : de la « fille sacrifiée » aux aidants générationnels par Serge Guérin (partie 2)

En quelques décennies, nous sommes passés de la figure emblématique de la « fille sacrifiée », contrainte par la norme sociale à prendre en charge des parents en fragilité, à l’apparition d’une véritable génération d’aidants.


Ce sont près de 4 millions de personnes, de tout âge mais avec une prépondérance de femmes entre 65 et 75 ans, qui fabriquent chaque jour du don auprès d’âgés fragilisés ou de malades chroniques.
 
Ce mouvement générationnel préfigure des changements radicaux dans la société. L’idéologie de l’individualisme et de la performance connaît, en parallèle, l’émergence de nouvelles formes de solidarité qui s’expriment dans la sphère privée.
 
Les acteurs « du bas » inventent une autre société. Les proches de personnes en déficit d’autonomie font émerger de nouvelles formes de solidarité, qui vont influencer l’évolution de la société.
 
J’observe dans cette démarche la mise en place d’un « ménage à 4 » entre l’aidant, l’État, les collectivités territoriales et le monde associatif. Ensemble, ils sont en train de créer une dynamique solidaire inédite fondée sur l’accompagnement, la réciprocité, le « care ». Incapable de se substituer aux aidants, l’État doit penser dès maintenant une nouvelle organisation pour accompagner et valoriser les proches aidants, afin de répondre à l’urgence de cette nouvelle réalité.

Serge Guérin, professeur à l’ESG-Management School
Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont La nouvelle société des seniors, Michalon, 2011 et De l’Etat Providence à l’Etat accompagnant, Michalon, 2010.

Génération Proches est accessible gratuitement sur l’ensemble des supports digitaux (web, smartphone, tablette) sur www.generation-proches.com. Le 6 octobre 2013, dix nouveaux chapitres viendront compléter les trois chapitres en ligne.


Publié le Mercredi 11 Septembre 2013 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 1029 fois