Sommaire
Senior Actu

Gde-Bretagne – Selon une étude, les fractures de la hanche augmentent les risques de mortalité


Une étude britannique, publiée au mois d’octobre dans la revue British Medical Journal, indique que les fractures de la hanche augmentent de façon significative le risque de mortalité. L’étude porte sur 32 590 personnes âgées de 65 ans et plus, hospitalisées entre 1968 et 1998.

Sur cette période de trente ans, il ressort que le taux de mortalité à 30 jours s’avère très dépendant de l’âge (4% chez les moins de 70 ans, 31% chez les plus de 90 ans.) Par rapport à la population générale, le taux de mortalité chez les hommes ayant subi une fracture de la hanche est 12 fois plus élevé, 16 fois plus chez les femmes. En outre, les femmes sont en moyenne quatre fois plus touchées par ce type de fracture que les hommes.

La fracture de la hanche se caractérise par une incidence élevée, et quasiment similaire, dans tous les pays européens. Chaque année, on dénombre en Europe environ 60 000 nouveaux cas. Depuis 1994, ces chiffres affichent une tendance constante à la hausse, tant chez les hommes que chez les femmes.

Les auteurs de l’étude préconisent un renforcement de la prévention de l’ostéoporose chez les femmes, et la prévention des chutes chez les personnes âgées en général.


Publié le Lundi 12 Janvier 2004 dans la rubrique Santé | Lu 346 fois