Sommaire
Senior Actu

France : les salariés seniors sont les moins heureux d'Europe

A l’occasion de la 10ème édition du baromètre Edenred-Ipsos sur le bien-être et la motivation des salariés européens, les spécialistes se sont penchés sur les salariés seniors… Résultat ? Il en ressort que les employés seniors français sont parmi les moins heureux d’Europe.


France : les salariés seniors sont les moins heureux d'Europe
Encore un mauvais point pour la France… On le sait déjà, notre pays n’est clairement pas le Champion d’Europe en matière d’emploi senior… On reste à la traine de nos voisins européens. Mais en plus, selon ce récent sondage réalisé auprès de 2.000 salariés de 55 ans et plus dans 14 pays par Edenred grâce à Ipsos, les salariés seniors français comptent parmi les moins épanouis en Europe, loin de leurs collègues des pays du Nord où un « modèle » semble se distinguer.
 
« La question de l’allongement de la vie professionnelle est un enjeu majeur de la gestion des ressources humaines en Europe. L’âge est aujourd’hui une des principales sources de discrimination ressentie par les salariés en entreprise. La gestion de salariés “seniors”, leur employabilité, la valorisation de leur expérience et le développement de parcours professionnels appellent des politiques très proactives en direction de ces salariés dans un contexte de digitalisation accrue des modes de travail et donc de refonte des structures hiérarchiques » indique Antoine Solom, directeur de la practice Management de la relation salariée au sein du Groupe Ipsos.
 
Ainsi, selon ce nouveau sondage, le bien-être au boulot ne concerne que 39% des salariés français de 55 ans et plus contre 71% aux Pays-Bas, 59% en Autriche et 54% en Suède. La France est donc loin derrière… La qualité de vie au travail n’est pas non plus formidable : sur une échelle de 1 à10, seuls 29% lui attribuent une note entre 8 et 10, contre 42% en moyenne en Europe. En tête : la Finlande (66%), la Suède (56%) et l’Autriche (54%).
 
Toujours selon ce sondage, seul un gros tiers (39%) des employés de 55 ans et plus en France trouve  que leur chef s’intéresse à leur bien-être, loin derrière la moyenne européenne (55%), et plus particulièrement les Britanniques (67%), les Hollandais et les Finlandais (65% dans les deux pays). De plus, seuls 46% sont satisfaits du respect avec lequel ils sont traités, soit près de 25 points de moins que la moyenne européenne (70%) ! Bref, tout cela n’est pas très brillant pour les salariés seniors dans l’Hexagone !
 
En France, 60% des salariés de 55 ans et plus estiment que les employeurs ne sont pas assez mobilisés sur la transmission et le renouvellement des compétences. Pour 61%, la gestion des talents est une préoccupation qui n’est pas assez prise en compte par leurs patrons contre 34% seulement en Europe. En tout, 40% des sondés se montrent critiques sur la gestion de l’employabilité des seniors, contre seulement 27% en moyenne en Europe.
 
Soulignons que des pays comme la Suède, la Finlande et les Pays-Bas affichent un taux d’emploi des seniors élevé. Ceci peut notamment s’expliquer par une politique sociale particulièrement « volontariste » visant à augmenter les emplois disponibles et à encourager le prolongement des carrières avec des mesures telles que les incitations fiscales, l’amélioration des conditions de travail et des possibilités de formation, la refonte des carrières, la lutte contre les discriminations liées à l’âge…


Publié le Mercredi 30 Septembre 2015 dans la rubrique Emploi | Lu 1364 fois