Retraite

France : la retraite de base dépasse les 1.000 euros


Selon les derniers chiffres de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) paru hier dans un communiqué, la retraite de base du privé a dépassé les 1.000 euros l'an dernier, augmentant de 2.2% entre 2010 et 2011.


Pour la première fois, le montant moyen d'une pension au régime général, pour une carrière complète dans ce régime, s'élève à près de 1 000 euros (1 015 euros en 2011 contre 993 euros en 2010).

A titre d'exemples, on peut aussi relever que le nombre de retraités a augmenté de 1,7% en 2011, contre 2,6% en 2010, ce qui s'explique pour partie par le report de l'âge légal. Plus de la moitié des nouveaux retraités (51,4%) ont cotisé à plusieurs régimes de retraite durant leur carrière professionnelle.

Par ailleurs, le nombre de nouveaux retraités en 2011 s'est élevé à 630.379, soit une diminution de 15% par rapport à 2010. On peut noter là, les premiers effets de la réforme des retraites de novembre 2010 qui repousse progressivement l'âge de départ légal à la retraite de 60 à 62 ans.

A noter également que l'âge moyen de départ s'est rapproché des 62 ans (61,9), les femmes partant un peu plus tard à 62,16 ans contre 61,66 pour les hommes.

En 2011, les retraités partis avec surcote (ayant travaillé au-delà de la durée exigée de cotisation et donc bénéficiant d'une pension plus élevée) ont atteint 84.003, tandis que ceux partis avec une décote (n'ayant pas assez cotisé et touchant donc une pension réduite) ont été de 48.350.

Au 31 décembre 2011, la Cnav versait au total des pensions à 13,10 millions salariés du privé, soit 1,7% de plus qu'en 2010. Les pensions pour inaptitude au travail s'élevaient à 1,5 million, les retraites anticipées de longue carrière à 645.000. Les pensions de reversion (retraite du conjoint) atteignaient 862.690, essentiellement touchées par des femmes.

Enfin, l'âge moyen des retraités du régime général était fin 2011 de 73,07 ans, presque 74 ans pour les femmes et presque 72 ans pour les hommes.
Lu 4301 fois
Publié le Jeudi 23 Février 2012




Réagir à cet article ▼


1.Posté par Langlet le 24/02/2012 10:17
Bonjour à vous,
Mes félicitations de ces chiffres ci-dessus,mais serait-il possible de donner le taux d'augmentation des retraites au 1 avril porochain!....
Merci à vos services,
Mes profonds respects,
Jean-Marie Langlet


2.Posté par NB Consulting Gestion Restraite le 06/03/2012 15:31
Le montant moyen des pensions de retraite du régime de base a effectivement franchi le seuil de 1000 euros mais c’est essentiellement grâce au jeu des revalorisations (993 euros de pensions moyenne en 2010 revalorisée à 2,1% pour 2011).

Le nombre de départs à la retraite à certes diminué de 15% en 2011 (111 000 départs en moins environ) mais l’information serait plus complète si l’on ajoutait que le nombre de chômeurs seniors de plus de 50 ans a augmenté de 14,7% sur la même période (pres de 104 000)

Fort de ces chiffres et d’une réglementation exceptionnelle pour les seniors en situation de chômage (possibilité de bénéficier d’une indemnisation chômage jusqu’à la date du taux plein avec des droits retraite calculés sur la base du dernier revenus d’activité pendant toute la période de chômage) on peut légitimement se demander si le recul de l’âge de départ à la retraite ne va pas plutôt que de limiter le nombre des départs à la retraite, contribuer à accélérer le déficit de l’UNEDIC et à en faire une caisse de retraite à part entière.

3.Posté par NB Consulting Gestion Retraite le 06/03/2012 16:30
Bonjour Monsieur Langlet

Le taux d'augmentation devrait être de 2% (sensiblement inférieur à l'année dernière).

Cordialement
NB Consulting Gestion Retraite

4.Posté par Mm monique VERRIMST le 12/04/2012 09:39
Je ne fais pas partie des retraitées les plus en difficultés. Il n'empêche, qu'en tant que veuve propriétaire d'un appartement dont la construction remonte à 1904, et dont les copropriétaires anciens ont négligés quant aux entretiens indispensables, je me retrouve à payer des charges prohibitives, auxquelles je ne peux échapper. La seule personne qui airait pu m'aider est décédée et je suis seule à faire face à toutes les charges. Ne me dites pas de vendre mon appartement, c'est tout ce qui me reste des économies que nous avons faits francs après francs avec mon époux.
J'ai d'autres biens "virtuels" qui appartiennent désormais à ma fille et dont elle prend en charge le fonctionnement. J'estime que ce qui me reste m'est entièrement dû. De plus je n'est plus que ce refuge de souvenirs : Je disparaîtrai de mon chez moi avec tous mes souvenirs. Alors, je vais faire en sorte de voter pour que l'on ne touche pas à ce qui m'appartient entièrement et que ne je dois à PERSONNE, pas comme ceux qui nous dirigent et nous donnent des leçons, alors que si l'on cherche un peu dans leurs biens, il doit y avoir des choses étranges, car apparemment ils n'éprouvent pas de difficultés. Je considère que même en qualité d''élus, dans une démocratie, devraient être traités comme les citoyens français sans AUCUN passe droit, sous prétexte de leurs fonctions.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter