Sommaire
Senior Actu

France – la pilule abortive protégerait-elle les neurones ?


Les chercheurs de l’INSERM semblent avoir découvert un effet inattendu de la pilule abortive RU486, appelée aussi mifespritone. Une étude réalisée sur des rats a permis de démontrer sa capacité à empêcher la mort des neurones, sans que l’on puisse encore expliquer comment. Les auteurs estiment que l’usage de « la pilule pourrait être envisagé pour le traitement de certaines maladies dégénératives » comme Alzheimer et Parkinson. Des tests doivent maintenant être effectués chez les humains.


Publié le Mercredi 4 Juin 2003 dans la rubrique Santé | Lu 528 fois