Sommaire
Senior Actu

France - 'Vive les vieux', un nouvel ouvrage qui témoigne du quotidien des seniors


Un nouvel ouvrage grand public sur les seniors paraîtra aux éditions Leduc.s en librairie le 9 novembre prochain, intitulé « Vive les vieux ! » écrit par la journaliste Martine Lagardette.

L’auteur a rassemblé dans ce document, divers témoignages sur les quotidien des aînés, des grands-parents et arrière grands-parents. En trois grandes parties, « Quand les vieux sont parmi nous », « L’amour, le fun, les sentiments » et « Vieux dans un monde de jeunes », Mme Lagardette tente d’amener le lecteur à des « réflexions sur l’accompagnement des personnes âgées et de leur famille, sur la peur de vieillir, mais également sur la condescendance ou l’indifférence trop souvent constatées vis-à-vis des seniors ».

L’auteur met en lumière, de manière simple, avec les mots (maux ?) de tous les jours la vie des aînés : leurs difficultés, leurs tracas, leurs joies, leurs sentiments… Toutes les choses auxquelles ils sont confrontés à longueur de journées : la solitude, l’inadaptation des villes, la conduite d’un véhicule, leur place dans la société, leurs relations avec le corps médical, la télévision, les jeunes, l’amour mais aussi des sujets plus graves, encore tabous, comme l’euthanasie passive.

Livre tendre et optimiste, permettant d’appréhender en douceur la difficile question du vieillissement de nos populations occidentales… Toutefois, même si l'on vit plus vieux et mieux, même si les publicitaires nous montrent désormais des seniors aux dents blanches, tempes grisonnantes, voyageant aux quatre coins du monde, rompus aux nouvelles technologies et « viagraïsés », il ne faut pas se voiler la face sur la réalité vécue par un bon nombre de personnes âgées, comme en témoigne, à la fin de ce livre, Huguette, âgée de 74 ans. Elle a vendu sa librairie pour partir en retraite après avoir travaillé pendant plus de cinquante ans, elle avait 70 ans : « Tant que je travaillais, je me sentais utile. Je ne me trouvais pas trop vieille pour tenir ma librairie. J’avais commencé à gagner ma vie à 14 ans comme vendeuse dans un commerce d’alimentation. Maintenant je sers à quoi ? La retraite est un mot qui veut tout dire. Vous êtes en retrait du monde. On me dit que j’ai des responsabilités, mais personne ne me demande mon avis quand il s’agit de prendre des décisions importantes concernant les gens de mon âge. Si en plus je suis un problème, autant que l’on me tue tout de suite. »

« Vive les vieux !, Ils n’ont jamais été aussi jeunes »
Par Martine Lagardette, journaliste et auteur de livres pour enfants. Elle a publié en 2003, « La cause des hommes »
192 pages, 14.90 euros
Editions Leduc.s
En librairie le 9 novembre 2004



Publié le Vendredi 29 Octobre 2004 dans la rubrique Société | Lu 1886 fois