Sommaire
Senior Actu

France - Une publicité non sexiste et mettant en scène une octogénaire vient d'être primée

Le prix de l’Association des Femmes Journalistes (AFJ) de « la publicité la moins sexiste de l'année 2004 » a été attribué, en début de semaine, à une campagne ventant les mérites de l'entreprise Columbia Sportswear, réalisée par l’Agence Rage. Cette publicité est doublement intéressante : outre le fait qu'elle ne soit effectivement pas sexiste, elle met par ailleurs en scène une octogénaire qui n’est autre que... la "big boss" de cette société.


Comme l’indique le communiqué de presse de l’AFJ, la femme présentée dans la publicité primée de cette année est une « battante : elle a du caractère, de la poigne, de la hargne… Elle n’est ni jeune, ni sexy. Sa féminité n’en est pas moins réelle. Elle est active, et non passive. Et en plus, elle a de l’humour. L’accroche est d’ailleurs significative : « Quand Gert Boyle l’ouvre, elle l’ouvre grand » et sur son biceps est tatoué « Born to nag » (« emmerdeuse née ») ».

Toutefois, heureusement que l’octogénaire utilisée dans la campagne se trouve être la véritable patronne de Columbia Sportswear qui sert aussi de porte parole publicitaire de la marque. Sinon, derrière son regard noir, ses lunettes et son air revêche, cela aurait pu véhiculer, une fois encore, une image de seniors grincheux, méchants et jamais contents.

Dans ce cas précis, l’éventuel côté négatif est désamorcé par l’inscription qui se trouve juste au dessous de sa photo : « Gert Boyle PDG de Columbia Sportwear ». Le lecteur s’aperçoit alors que cette femme aux cheveux blanc malgré son statut n’hésite à jouer dans le registre de la provocation et de l’autodérision, ce qui rend le message d'autant plus fort.
Précisons qu’à 80 ans, « Ma Boyle » s’affiche avec humour sur toutes les campagnes de publicité de Columbia Sportswear, « ce qui ne l’empêche pas de faire partie des cinquante meilleures businesswomen des Etats-Unis.

Cette publicité ne met donc pas en avant, « comme beaucoup d’autres, les femmes pour leurs qualités esthétiques ou dans leur rôle de gardienne du foyer » indique l’association. D’autre part, elle montre aussi qu’une octogénaire peut encore administrer les destinées d’une marque dont les produits touchent pourtant un public relativement jeune. Deux bonnes raisons de l’avoir élue…

Rappelons que le prix de la publicité la moins sexiste de l’année existe depuis 1998 et qu’il a été créé par l’Association des femmes journalistes. La vocation de cette association est de promouvoir la place et l’image des femmes dans les médias et dans la société.
France - Une publicité non sexiste et mettant en scène une octogénaire vient d'être primée

Rage, l’agence qui a conçu cette publicité a été créée il y a une dizaine d’années et se trouve à Strasbourg (67). Elle se compose de quatre personnes et indique qu’elle s’appuie sur un réseau d’une cinquantaine de « free-lance » opérant aux quatre coins du globe. Elle s’est spécialisée dans la publicité pour les marques de sport et de sportswear. Parmi ses clients : Columbia (pour les campagnes Europe), Arena France, Oakley Europe ou encore Reebok Europe.

Rage ! - 12 rue de la Lamproie - 67000 Strasbourg – France - Tél.: 33 (0)3 88 31 24 74


Publié le Vendredi 13 Mai 2005 dans la rubrique Divers | Lu 9225 fois