Sommaire
Senior Actu

France - Une maison de retraite de Fréjus récompensée pour la qualité de vie au travail

Le jury national des Trophées de la qualité de vie au travail organisé par L’Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail (Anact) s’est réuni le 29 avril dernier à Paris. Après examen de cinquante dossiers et délibération, le jury a décidé de décerner cinq Trophées de la qualité de vie au travail dans les catégories Santé, Compétence, Organisation, Gestion des Ages et un Prix Spécial qui a été remis à la maison de retraite L'aubier de Cybèle de Fréjus (83) pour sa démarche globale d'amélioration de la qualité de vie du personnel, des résidents et des visiteurs de l'établissement.


L’aubier de Cybèle est une maison de retraite médicalisée qui emploie 53 salariés à Fréjus. Bâtiment Haute Qualité Environnementale, la résidence a été conçue de manière à créer des meilleures conditions de confort et de qualité de vie pour les personnels, les résidents, les intervenants extérieurs et les visiteurs.

L’organisation du bâtiment s’articule autour d’un point central avec une ouverture sur toutes les zones et un maximum de transparence afin que le personnel entende, où qu’il soit, si un résident chute ou appelle. Toutes les chambres sont équipées d’une salle de bain avec douche siphon de sol et sanitaire afin d’éviter au personnel de se fatiguer dans des trajets permanents et le port de charges lourdes (cuvette…).

Avant l’ouverture de la maison, l’équipe de direction a sélectionné une quinzaine de demandeurs d’emplois de longue durée en leur donnant la possibilité de suivre une formation d’auxiliaire de vie ou d’aide-soignant. Le personnel a suivi plusieurs types de formation afin d’améliorer leur rapport relationnel avec les personnes âgées et les visiteurs. Une aide-soignante et une infirmière ont suivi la formation tutorat. Une conduite anti-stress fondée sur des techniques corporelles de relaxation a permis de diminuer nettement les souffrances dorsales ou contractures de la nuque du personnel. Chaque mois, une réunion avec le personnel a pour ordre du jour l’organisation du travail au sein de la structure. Pour limiter l’absentéisme et les arrêts maladie, les plannings de travail sont organisés mensuellement.

Le personnel ne connaît pas de turn-over et très peu d’absentéisme. Aujourd’hui, la maison de retraite implique son personnel dans la mise en place d’une démarche qualité afin d’obtenir la certification ISO 9001 et elle s’est engagée en partenariat avec ACTMED et la médecine du travail dans une réflexion sur la limitation des risques professionnels.


Publié le Vendredi 20 Mai 2005 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 4766 fois