Sommaire
Senior Actu

France - Une étude analyse le vieillissement des femmes


Un colloque s'est tenu au Palais de la découverte le 4 novembre 2003. Intitulé ''Corps de femmes sous influence'', il retraçait le parcours anthropologique féminin en s'interrogeant sur la place accordée aussi bien aux fonctions biologiques que sociales.

Il apparaîtrait que les morphologies initialement déterminées par la génétique soient aujourd'hui soumises aux transformations liées à la culture et à la société. A cette occasion, une étude de l'OCHA réalisée en juin 2003 a été présentée. Parmi les différents travaux, se trouve une recherche sur le vieillissement des femmes. Effectuée par Gilles Boëtsch, Directeur de recherche au CNRS et anthropo-biologiste, elle porte la réflexion sur deux aspects du sujet : en premier lieu, figure une analyse « objective », c'est-à-dire biologique ; en second lieu, apparaît un point de vue d'ordre sociologique portant sur la perception du corps par les individus.

Cette étude révèle qu'entre 18 et 75 ans, les femmes perdent en moyenne 8 cm de stature et prennent 5 kg. Dans 72% des cas, les femmes âgées de 60 à 75 ans surveillent leur ligne. Entre 75 et 90 ans, elles ne sont plus que 40%. On remarque qu'entre 60 et 75 ans, l'utilisation de crèmes de soins et de maquillage reste très fréquente alors qu'elle baisse de manière notable à partir de 75 ans. Il semblerait que l'éducation et le niveau d'études jouent également un rôle important, puisqu'ils seraient facteurs d'une « vieillesse réussie ». Une notion vraisemblablement « fabriquée » par notre société de l'image, dans laquelle modèles et stéréotypes sont devenus de véritables critères de référence.



Publié le Lundi 10 Novembre 2003 dans la rubrique Bien-être | Lu 889 fois