Sommaire
Senior Actu

France – Selon un récent rapport de l'Insee, la pauvreté régresse mais touche davantage de retraités


La pauvreté a touché moins de personnes en 2000 qu'en 1996. Le phénomène est marqué par une baisse importante du nombre des "actifs pauvres" mais aussi par une hausse des retraités pauvres, selon l'édition 2003 de "France, portrait social", publiée jeudi 30 octobre par l'Insee.
En 1996, la France comptait près de 4,1 millions de personnes sous le seuil de pauvreté, soit 7,2% de la population ; elles n'étaient plus que 3,7 millions en 2000, soit 6,5%. Le seuil de pauvreté, qui se situe à 50% de la médiane des niveaux de vie et progresse donc en fonction de ces derniers, s'établissait, en 1996, à 545 euros par mois pour une personne seule, et à 579 euros en 2000, soit une augmentation de 6%.

Parmi les inactifs pauvres, l'INSEE relève que les retraités ont constitué une population en expansion constante depuis 1996. Si 430 000 retraités vivaient sous le seuil de pauvreté en 1996, plus de 470 000 étaient dans cette situation en 2000. Cette hausse n'est pas seulement due à l'augmentation globale du nombre de retraités au sein de la population (4%, contre près de 10% chez les pauvres), elle est également liée au passage sous le seuil de pauvreté du minimum vieillesse pour une personne seule entre 1997 et 1998 selon l’Insee. L’ édition 2003-2004 de « France, portrait social » rappelle que les hommes ont gagné deux années d'espérance de vie depuis 1994, pour atteindre une durée de vie moyenne de 75,6 ans en 2002, alors que les femmes (82,8 ans) n'ont gagné qu'une année durant la même période.



Publié le Vendredi 31 Octobre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 701 fois