Sommaire
Senior Actu

France – Selon l’ADEHPA, la climatisation des établissements est « impossible » d’ici juin


Dans un communiqué de presse conjoint, l’ADEHPA (Association des Directeurs d’Etablissements d’Hebergement pour Personnes Agées) et le GESEC, représentant les professionnels de la climatisation, ont annoncé aujourd’hui (03/05/2004) qu’ils ne pourraient accéder à la demande d’Hubert Falco de climatiser une pièce par établissement d’ici juin.

Le Ministre Délégué aux Personnes Agées avait adressé le 10 février dernier une circulaire aux préfets de région demandant « l’installation de dispositifs permettant de diminuer la température d’une ou plusieurs pièces des établissements accueillant des personnes âgées», et ce avant juin 2004. M. Falco avait par la suite réitéré sa demande (voir notre article « France – Hubert Falco souhaite qu’au moins 80% des maisons de retraite soient climatisées en juin » du 14 avril).

Les secteurs concernés lui répondent aujourd’hui que cela sera impossible. L’ADEHPA argue que « la mesure n’étant pas financée, l’immense majorité des établissements n’ont pu engager des commandes qu’ils n’auraient pu honorer ». Le GESEC, quant à lui, avance un argument technique, soutenant que le marché de la climatisation est déjà saturé au niveau de l’offre, conséquence de la demande croissante depuis la canicule de l’été 2003.

Pour Pascal Champert, Président de l’ADEHPA, c’est de toute façon « le manque de personnel dans les établissements et les services à domicile » qui a joué dans le drame de l’été dernier. Et, estime-t-il, « à ce jour aucun crédit n’a été dégagé pour renforcer les effectifs ».


Publié le Lundi 3 Mai 2004 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 954 fois