Sommaire
Senior Actu

France Retraite soutient les résultats du COR et souligne que la gestion de l’emploi senior est une nécessité

France Retraite, société d’information individuelle en matière de retraite, souhaite mobiliser tous les acteurs du marché du travail sur la nécessité de l’emploi des seniors en s’appuyant sur les résultats présentés au gouvernement par le Conseil d’Orientation des Retraites (COR).


Le COR a remis jeudi 11 janvier au Premier ministre un rapport préparatoire à l'échéance 2008 sur les régimes de retraites. Le conseil évalue entre 30 et 80 milliards d'euros le besoin de financement du système en 2050. Pour plus d'"équité", il propose par ailleurs d'allonger les durées d'activités et d'assurance requises pour la plupart des régimes spéciaux. En conclusion, la gestion de l’emploi des seniors devient une nécessité.

En effet, la population française vieillit sous l'effet conjugué de l'amélioration des conditions de vie et du vieillissement des générations du baby-boom. La proportion de personnes âgées de plus de 60 ans devrait passer de 21 % en 2005 à 27,3 % en 2020 et celle des plus de 65 ans de 16,6 % à 21 %. En 2050, plus d'un tiers de la population aura plus de 60 ans. Par conséquent, le poids des actifs au sein de la population totale est appelé à décroître.

Actuellement, l'âge moyen de cessation définitive d'activité est de 58 ans, soit deux ans de moins que l'âge légal de 60 ans de liquidation de la pension de retraite et le taux d'emploi des seniors est particulièrement faible.

Selon la déclaration de Raphaël Hadas-Lebel, Président du COR : « l'équilibre pourrait être atteint en 2020 par l'effet combiné d'actions modérées portant à la fois sur l'âge de la retraite, le montant des cotisations et le ratio pension moyenne nette sur revenu d'activité moyen net ». .../...

« Mais comment mettre en place cette politique quand de récentes études annoncent que plus d’un Français sur deux déclarent, par manque d’information, qu’ils ignorent quel sera le montant de leur retraite ? » s’interrogent les responsables de France Retraite.

Dans ce contexte, France Retraite s’annoncent « comme l’outil incontournable » des Français mais aussi des dirigeants d’entreprise et DRH dans la mise en place d’une politique de gestion de l’emploi des seniors. Via son Bilan Retraite, la société assure qu’elle permet un meilleur suivi de fin de carrière. D’autre part, grâce aux bilans prévisionnels, chacun peut connaître, entre autres : l’âge estimé pour l’obtention des droits à taux plein, le montant annuel de la future pension, et surtout, il peut prendre connaissance des effets de surcôte, s’il souhaite prolonger son activité.

« Il faut savoir qu’un salarié ayant atteint l’âge de 60 ans et ayant validé 160 trimestres de cotisations peut, s’il continue à travailler au-delà de son âge dit de « taux plein », acquérir des droits qui améliorent son taux de remplacement, donc le montant de sa pension. Dés le 1er janvier 2007, le montant de la surcôte augmente de 3% pour la 1ère année travaillée en plus, puis de 4% par années travaillées supplémentaires et de 5% par années travaillées à partir de 65 ans. Cette mesure est celle qui illustre le mieux le deal « win–win » des réformes récentes : le salarié cotise plus au régime de retraite, et gagne plus ensuite. Ce dispositif serait alors réellement incitatif pour que les seniors continuent à travailler avec engouement, sans pour autant que l’équilibre de notre régime de retraite n’en soit affecté » indique Pierre Péchery, président de France Retraite.

Rappelons que France Retraite a été créée en 1998 par des actuaires et experts en matière de retraite. Cette société est détenue à hauteur de 76% par le Groupe Caisse des dépôts. Elle s’annonce comme le « leader national, avec plus de 13.000 Bilans Prévisionnels de Retraite » réalisés. Elle délivre également de l’information individuelle retraite à destination des actifs, quelque soient les différents régimes auxquels ils ont pu être affiliés. Cette entreprise a développé un moteur de calcul permettant d’industrialiser les processus de réalisation de Bilans tout en intégrant au fil de l’eau les modifications courantes des régimes et des textes.


Publié le Lundi 22 Janvier 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 3173 fois