Sommaire
Senior Actu

France - Réforme des retraites, la stratégie des gourvernements serait d’éviter les conflits sociaux


Selon une récente étude canadienne (« The politics of protest avoidance : policy windows, labor mobilization, and pension reforme in France »), les réformes des retraites en France auraient été caractérisées par une stratégie politique des gouvernements consistant à éviter les protestations syndicales.

Plusieurs cabinets successifs (Balladur, Jupé et Raffarin) auraient introduit d’importantes et impopulaires mesures en matière des retraites en essayant d’éviter les protestations syndicales. Les auteurs de l’étude tentent de démontrer que les gouvernements de droite auraient généralement essayé d’éviter des actions des syndicats telles que les grèves paralysantes par exemple. Ils auraient aussi tenté de diviser un mouvement syndical fragmenté et de promulguer les réformes les plus controversées durant les vacances d’été, soulignent les chercheurs de l’université McMaster du Canada qui se sont intéressés aux épisodes de la réforme des retraites de 1993, 1995 et 2003.

La stratégie de « protest avoidance », présente dans les pays où les syndicats jouent un rôle actif dans la politique, apparaît lorsque les décideurs politiques, face à une condamnation presque inévitable, cherchent à réduire l'étendue de la mobilisation sociale engendrée par des réformes impopulaires.


Publié le Jeudi 11 Mars 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 445 fois