Sommaire
Senior Actu

France – Promouvoir l’activité physique pour protéger sa santé


La première campagne nationale de promotion de l’activité physique, visant l’ensemble de la population mais notamment les femmes et les plus de 45 ans, vient d’être lancée par le ministère de la Santé, l’Assurance maladie et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Pratiquer au moins 30 minutes de marche rapide par jour, telle est la devise du programme, dont l’objectif est d’améliorer la santé de la population en agissant sur l’alimentation et l’activité physique.

Car les chiffres montrent que près d’un adulte sur trois en France a un niveau d’activité physique inférieur à 30 minutes de marche, seuil minimum établi par le Programme national nutrition santé dans le cadre duquel se déroule la campagne. Presque une personne sur deux âgée entre 35 et 60 ans (environ 40 pour cent des hommes et 50 pour cent des femmes) n’atteint pas ce seuil. L’activité physique diminue plus on avance en âge. En effet, les 12-24 ans sont les plus nombreux à pratiquer une activité physique. Puis 71,6% d’hommes entre 25 et 44 ans, contre 61,4% des femmes du même âge, pratiquent au quotidien une activité corporelle pendant au moins une demie heure. Enfin, la tranche d’âge 45-75 est la moins active : les chiffres baissent à 64,1% pour les hommes et à 57,6% pour les femmes. En clair, même si le manque d’activité physique touche l’ensemble de la population, on constate une baisse sensible à partir de 45 ans et une grande sédentarité chez les femmes.

Or, l’inactivité physique est l’un des principaux facteurs de risque de plusieurs lourdes pathologies : maladies cardio-vasculaires (première cause de mortalité en France : 32% des décès) ; certains cancers, notamment celui du colon ; diabète ; ostéoporose (qui touche sept femmes pour un homme) ; surpoids et obésité (qui augmente de 5% par an).

Principale cause de cette faible dépense d’énergie : les conditions de vie confortables dans les sociétés industrialisées, qu’il s’agisse de transports motorisés, ascenseurs, chauffage central ou loisirs sédentaires tels que télévision, jeux vidéo et ordinateur.

Pour faire face à ce phénomène, le gouvernement a donc prévu plusieurs mesures : annonces dans la presse quotidienne nationale, spot TV diffusé sur toutes les chaînes hertziennes et les chaînes câble-satellite (du 15 février au 14 mars), une campagne radio (du 23 février au 14 mars sur Europe 1, RTL, RTL2, France Inter, Nostalgie, France Bleue, Chérie FM), et enfin, affiches dans les transports en commun, à Paris comme en province.
France – Promouvoir l’activité physique pour protéger sa santé


Publié le Lundi 23 Février 2004 dans la rubrique Bien-être | Lu 2868 fois