Sommaire
Senior Actu

France – 'Profitez de la vie, évitez la grippe', campagne 2003 de vaccination antigrippale


Comme chaque année depuis 20 ans, l’Assurance maladie lance une campagne de vaccination antigrippale visant en particulier les plus de 65 ans et les personnes atteintes de certaines Affections de longue durée –ALD*. Ces dernières bénéficient d’un remboursement total du vaccin, disponible en pharmacie à partir du 23 septembre. Dans la campagne d’information qui accompagne le plan de vaccination 2003, l’Assurance Maladie a décidé de changer de ton, en axant davantage sur le bénéfice de la vaccination et non plus sur les risques de décès. En effet, les seniors, comme le reste de la population, conservent une perception hédoniste de la santé et l’assimilent surtout à la notion de bien-être et de forme. Il s’agit donc de faire passer le message « qu’un geste simple permet de rester en forme, d’éviter toute fatigue inutile, de continuer ses activités, etc. »

Une campagne de pub, réalisée par l’agence DDB & Co, débutera dès le 23 septembre, avec deux films de 15 secondes chacun. Une campagne radio et une visibilité Internet compléteront le dispositif de médiatisation nationale, l’ensemble prenant fin le 31 décembre 2003. Parallèlement, un dispositif complet de courriers personnalisés, de brochures spécifiques et de partenariats associatifs sera mis en place auprès des seniors – plus de 70 ans-, des jeunes seniors –65/69 ans- et des personnes atteintes d’ALD. Des brochures seront également distribuées aux généralistes, pharmaciens et infirmiers.

Depuis 1985, première campagne de vaccination et d’information, le nombre de victimes de la grippe, encore très important dans les années 70, a fortement diminué. L’hiver dernier, grâce à cette vaccination, le nombre de décès n’aurait pas dépassé le millier. Pourtant les taux restent encore insuffisants : en 2002, 25 % des « moins de 65 ans en ALD » se sont fait vaccinés, 48 % des 65-69 ans et 76 % des plus de 70 ans. Il s’agira cette année de renforcer en premier lieu la vaccination des ALD et des jeunes seniors.

Selon Christian Schoch, responsable du Département des politiques de santé de la Cnamts, le message a encore du mal à passer chez les 65-69 ans, « ces personnes se sentant trop jeunes pour être concernées ». Pourtant « les risques de décès liés à la grippe augmentent dès 65 ans » ajoute-il. D’où la campagne 2003 qui ne fait plus allusion au décès, mais évoque simplement un voyage annulé ou d’un jeu télévisé manqué… Il convient de rappeler que la grippe ne bénéficie d’aucun traitement curatif parfait ; le meilleur moyen de lutte contre le virus reste donc la vaccination. Par ailleurs elle doit être annuelle pour tenir compte de la forte variation antigénique des virus grippaux.



*Liste des ADL
- Diabète de types 1 et 2
- Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves; cardiopathies congénitales graves
- Insuffisance respiratoire chronique grave
- Accident vasculaire cérébral invalidant
- Forme grave des affectations neurologiques et musculaires, épilepsie grave
- Déficit immunitaire primitif grave nécessiatnt un traitement prolongé, infection par le virus de l'immunodéficience humaine
- Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif
- Hémoglobinopathies, hémolyses chroniques constitutionnelles et acquises sévères
- Mucoviscidose


Publié le Mardi 23 Septembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 443 fois