Sommaire
Senior Actu

France – Presque 70% des Français jugent la prise en charge des seniors « insatisfaisante »

Selon un sondage de la TNS Sofres réalisé pour la Fédération hospitalière de France (FHP) avec le Mensuel des Maisons de Retraite et Geront Expo-Handicap Expo, publié cette semaine dans l’hebdomadaire l’Express, la prise en charge des personnes âgées est une préoccupation importante de l’opinion française. Les interrogations et les enjeux qui en découlent montrent une population française concernée, impliquée et à l’écoute de ce fait de société.


On n’est pas vieux avant 83 ans. En effet, selon ce sondage, pour 80% des français, le grand âge se situe entre 80 et 90 ans. En moyenne, les français estiment qu’une personne est jugée « très âgée » à partir de 83 ans. Chez les 18 /24 ans, les hommes et les femmes considèrent à respectivement 33 et 38% que le grand âge commence à 80 ans tandis que 31% des plus de 65 ans, hommes et femmes confondus, estiment que le grand âge ne commence qu’à 86 ans. Le grand âge est perçu comme une période relativement courte et les trois quarts des Français n’imaginent pas devenir centenaires.

Maintien à domicile, le choix de cœur et maison de retraite, le choix de raison. Si les français, et notamment la majorité des plus de 65 ans, estiment que le maintien à domicile reste la meilleure prise en charge (vie agréable pour 75% et traitement de qualité pour 62%), une personne sur deux privilégie une prise en charge en maison de retraite pour des raisons de praticité et de sécurité.

Toujours selon ce sondage, « un français sur trois déclare connaître dans son entourage une personne âgée victime d’une perte d’autonomie. Cela donne la mesure de l’importance collective prise par le sujet. Par ailleurs, ce que les Français redoutent le plus de cette période de vie, c’est la perspective de la dépendance et la perte d’autonomie (citée par un tiers d’entre eux). L’isolement et la solitude (19%) et les maladies et les problèmes de santé (17% des citations), au rang desquelles les maladies neurologiques sont citées à 80%, et apparaissent donc comme des inquiétudes de moindre importance.

Paradoxalement, la perspective d’une dépendance est un élément qu’une grande majorité de Français élude car seul 12% des interviewés ont déclaré avoir exprimer des volontés ou pris des dispositions.

Les Français stigmatisent l’insuffisance des pouvoirs publics. Plus des deux tiers (67%) des personnes interrogées jugent insuffisante l’action des pouvoirs publics en matière de prise en charge des personnes âgées. Deux Français sur trois estiment ne pas être assez informés sur les dispositifs d’aide et de prise en charge. Ainsi, ils sont 63% à estimer que les problèmes et la prise en charge sont des sujets pas suffisamment médiatisés.

Pourtant, près de 90% des français se disent prêts à consacrer du temps à une personne âgée de leur entourage et 80% à payer une aide à domicile à une personne âgée proche. Un Français sur deux déclare vouloir faire des dons aux associations tandis que 39% des interrogés estiment être prêts à augmenter leurs cotisations sociales.

De plus, le secteur de la prise en charge est perçu comme attractif par 61% des interrogés qui conseilleraient à un de leurs proches de s’orienter vers un métier du secteur.

La prise en charge et toutes les problématiques qui y sont liées sont donc des enjeux cruciaux aux yeux des Français indique la Sofres. La perception du grand âge, la prise de conscience de la situation des personnes âgées, les systèmes de prise en charge ainsi que la crainte de la perte d’autonomie sont les préoccupations majeures des interrogés.

Avec le temps et les évolutions de l’environnement médicosocial, les besoins et les inquiétudes de chacun sont maintenant clairement identifiés. Pour 63% des sondés, on « ne parle pas assez » des problèmes de prise en charge des personnes âgées. Selon ce sondage, 59% se disent « mal informés » des dispositifs d'aide et de prise en charge.

En ce qui concerne les maisons de retraite, plus de la moitié des sondés ont une bonne opinion (52% contre 53% lors d'une précédente enquête en avril 2004 et 51% en février 2003). 38% en ont une « mauvaise opinion » dont 7% « très mauvaise ».

Une majorité des Français préfère être hébergé dans une maison de retraite « pour des raisons de sécurité » (57%) voire même « pour rencontrer des gens » (55%). En revanche, le maintien à domicile reste largement considéré comme étant une meilleure solution « pour être bien traité » (62%) et « pour avoir une vie agréable » (75%). En revanche pour « être bien soigné », les avis sont partagés quasiment à parts égales : 44% optent pour la maison de retraite et 45% pour le domicile.

Bonne nouvelle pour les prochains intervenants sur le marché de l’aide à la personne : 79% des sondés se disent « prêts à payer une aide à domicile à une personne âgée de leur entourage pour lui permettre de rester chez elle ».

Parmi les problèmes de santé les plus redoutés viennent « les maladies neurologiques (Alzheimer ou Parkinson) » pour huit Français sur dix, puis « l'incapacité motrice » (64%), le cancer (60%) et la perte de vision (40%).

Lorsque les Français pensent à leur vieillesse, un tiers redoute « la dépendance », 19% « l’isolement » et 17% « les maladies et les problèmes de santé ».

Enfin, globalement les Français estiment que la situation des personnes très âgées est « plutôt meilleure » (par rapport aux générations précédentes) pour la prise en charge médicale (67%), la prise en charge par les institutions locales (56%) l'aide apportée par la solidarité nationale (52%) et les structures d'accueil (51%). En revanche, 45% pensent qu'elle est « plutôt moins bonne » pour « le niveau de vie, le pouvoir d'achat », et « les liens avec l'entourage (famille, amis) ».

Enquête TNS SOFRES - Fédération Hospitalière de France – L’Express réalisée les 9 et 10 février 2005 auprès de 1000 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus interrogées en face à face à leur domicile par les réseau des enquêteurs de TNS SOFRES.


Publié le Mercredi 2 Mars 2005 dans la rubrique Divers | Lu 2386 fois