Sommaire
Senior Actu

France – Présentation de la journée nationale de l’ostéoporose organisée le 18 octobre prochain

Le mardi 2 juillet dernier ont été présentées les grandes lignes de la Journée Nationale de l’Ostéoporose par le Professeur Maurice Audran, président du Groupement de recherche et d’informations sur les ostéoporoses (GRIO). Le 18 octobre prochain, 15 villes françaises* se mobiliseront afin de sensibiliser et d’informer le public autour de cette maladie et de ses traitements.


L’ostéoporose, une maladie grave mais méconnue du grand public

France – Présentation de la journée nationale de l’ostéoporose organisée le 18 octobre prochain
L’ostéoporose est en effet une affection très grave. Elle touche près de quatre femmes sur 10 après la ménopause et un homme sur 10 de plus de 50 ans. Elle se caractérise par une diminution de la masse osseuse et des anomalies de la qualité du tissu osseux, qui fragilisent le corps. Chaque année en France, on estime ainsi que 130 000 fractures sont liées à une ostéoporose. Or on constate un manque d’information latent qui fait que 80% de personnes souffrant de la maladie l’ignorent et ne sont pas orientées vers le dépistage de l’ostéoporose. Le diagnostic joue pourtant un rôle primordial car on peut la traiter de manière efficace par une meilleure alimentation notamment plus riche en calcium, des exercices physiques et une compensation du déficit hormonal.

Faire avancer l’idée du dépistage systématique

Toutefois, comme le rappelle le « GRIO », seule l’ostéodensitométrie, qui mesure la densité osseuse par rayons, permet de détecter la maladie de manière fiable. Le problème est que cette technique reste coûteuse et n’est pas encore remboursée par l’assurance maladie et « ne devrait pas l’être avant la fin de l’année » estime le professeur Liana Euller-Ziegler, représentante française de la Décennie des Os et Articulations, présente à la conférence de presse. Le « GRIO » espère donc à l’occasion de la journée nationale faire avancer l’idée du dépistage systématique de la maladie, auprès des médecins et du gouvernement.

Une journée de prévention à destination du public

La journée donnera lieu à une série d’évènements afin de sensibiliser le public. Conjointement aux conférences-débats animées par des médecins, les organisateurs ont prévu des animations plus ludiques à destination des enfants et des seniors, au travers du Parcours de Bonne Santé Osseuse. On retrouvera par exemple l’Atelier « la Maison de Mamie ». Il s’agit d’une maison miniature où seront identifiés les risques de chute à domicile. Le visiteur sera invité à déterminer les différentes situations ou conduites à risques à l’aide de fiches de jeux. Le joueur devra y cocher ou entourer ce qu’il aura reconnu comme pouvant être responsable des chutes. Dans l’Atelier Gymnastique, le public sera invité à pratiquer, encadrés par des kinésithérapeutes, une série d’exercices physiques adaptés à la prévention de l’ostéoporose. Enfin après une série d’animations autour du thème de la diététique, le parcours s’achèvera par une évaluation des connaissances du visiteur lors des « Questions pour des os béton », avec remise de cadeaux et de diplômes « de bonne santé osseuse ».


*(Lille, Lyon, Strasbourg, Nancy, Saint-Étienne, Bordeaux, Nantes, Orléans, Nice, Clermont-Ferrand, Toulouse, Amiens, Berck, Béthunes)


Publié le Jeudi 3 Juillet 2003 dans la rubrique Santé | Lu 426 fois