Sommaire
Senior Actu

France – Premiers essais concluants pour une nouvelle molécule contre l’athérothrombose

(1254 signes)


Dans un communiqué du 8 décembre, la société pharmaceutique CliniGenetics basée à Nîmes (30), spécialisée dans la lutte contre les maladies vasculaires annonce le succès de ses essais pré-cliniques de la Nomoxine. Une molécule destinée à combattre les troubles athérothrombotiques.

D’après la société, les souris athéromateuses soumises à la Nomoxine ont bénéficié d’une baisse de leur taux de cholestérol, une régression de la plaque d’athérome et un ralentissement de la prise de poids. La Nomoxine procéderait à une approche thérapeutique nouvelle en ciblant directement la plaque d’athérothrombose pour en ralentir la croissance et éviter ainsi les complications liées à son instabilité (thrombose, accidents vasculaires cérébraux)

Deux grandes approches dominent aujourd’hui le traitement de l’athérothrombose : la réduction du taux de lipides en phase précoce et les thérapies antithrombotiques au stade aigu. CliniGenetic, souhaite, en ouvrant cette troisième voie, celle de la « thérapie de stabilisation » prendre une sérieuse option sur le marché.

La société estime à 20 millions le nombre des personnes à travers le monde chez qui les traitements actuellement proposés sont inefficaces ou non-tolérés. Soit un marché de 10 milliards de dollars.



Publié le Lundi 15 Décembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 534 fois