Sommaire
Senior Actu

France – 'Plan canicule' : Météo-France et l’InVS, dispositif d’alerte à partir de juin 2004


Selon la revue scientifique Geophysical Research Letter, le réchauffement progressif de la planète entraînera régulièrement des températures dépassant les 30 degrés d’ici la fin du siècle. Après avoir été déstabilisées par la canicule de l’été dernier, les autorités sanitaires souhaitent instaurer un dispositif d’alerte aux vagues de chaleur dès le 1er juin prochain.

Une dépêche AP rapporte que Gilles Brucker, directeur général de l'INVS (Institut national de veille sanitaire) a déclaré mardi 17 février lors d'une conférence de presse : « Nous nous sommes efforcés de tirer les leçons de cette canicule ». L'INVS mène actuellement une étude fondée sur les données de mortalité fournies par l'INSEE et des données climatologiques de Météo France de 1977 à 2003. « Météo France diffusera les pré-alertes, les alertes et les mises en garde », a précisé Jean-Pierre Beysson, PDG de l'agence de prévision météo. Une carte accompagnée de conseils de comportements rédigés par les autorités sanitaires sera diffusée. Des alertes seront données aux hôpitaux et aux établissements de soins, ainsi qu’aux communes et aux DDASS, les prévenant qu'ils risquent de devoir renforcer leurs moyens.

« Tout ceci n'a de sens que si l'alerte est étroitement corrélée avec un plan d'intervention », a noté Gilles Brucker. « L'Institut de veille sanitaire travaille actuellement étroitement avec la Direction générale de la Santé pour définir les plans d'action, en particulier à l'échéance de juin prochain, un plan canicule ». Par ailleurs, Hubert Falco a demandé que des pièces climatisées soient disponibles dans les maisons de retraite d’ici l’été prochain.


Publié le Vendredi 27 Février 2004 dans la rubrique Divers | Lu 610 fois