Sommaire
Senior Actu

France – Pensions de réversion, l’Unaf indignée par les nouvelles dispositions


L'Union nationale des associations familiales (UNAF) s'élève avec force contre les nouvelles dispositions arrêtées pour l'accès des personnes veuves aux pensions de réversion, indique un récent communiqué de presse.

Et de préciser que « les conditions fixées, prévues pour prendre effet au 1er juillet 2006, donneront à ces pensions le caractère d'un minimum social, soumis à révision chaque année, selon un niveau de ressources calculé de manière beaucoup plus restrictif qu'auparavant. »

L'UNAF constate que ces mesures concerneront en grande partie des femmes, déjà pénalisées par certains aspects de la réforme des retraites qui, en accroissant la contributivité du système, pèsent sur les mères de famille qui ont le plus souvent des périodes cotisées moindres, précise le communiqué.

Alors que « le Président de la République a exprimé la nécessité d'une politique familiale moderne et dynamique qui vienne relever le défi majeur de notre renouvellement démographique » l’union s’étonne « de la désinvolture avec laquelle sont traités les parents, alors que leurs facultés d'épargne sont fortement limitées par les contraintes familiales, et que beaucoup, particulièrement parmi les femmes, ont dû consentir des sacrifices sur leur carrière professionnelle ».

« L'UNAF demande très instamment aux pouvoirs publics de réexaminer certaines conséquences inadmissibles de telles mesures », conclut le communiqué.


Publié le Mercredi 22 Septembre 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 1221 fois