Sommaire
Senior Actu

France - Ouverture d'une enquête administrative concernant des actes de maltraitance

Catherine Vautrin, Secrétaire d’Etat aux personnes âgées, a demandé, en accord avec la préfecture de la Sarthe, que soit ouverte une enquête administrative concernant les actes de maltraitance dont sont soupçonnés quatre salariés du service long séjour de l’hôpital de Bonnétable indique un communiqué de presse du ministère.


La secrétaire d’Etat aux personnes âgées, a demandé le 4 février dernier l’ouverture d’une enquête administrative concernant les soupçons d’actes de maltraitance de certains personnels de l’hôpital de Bonnétable, révélés à la suite d’un rapport du directeur de l’établissement. Mme Vautrin « a demandé à être personnellement informée des évolutions de ce dossier » précise le communiqué.

D’après la direction de cet hôpital, l’affaire aurait débuté en octobre 2004 suite à la plainte d’une patiente. Une enquête interne a alors été ouverte, débouchant sur des investigations menées par la gendarmerie, puis la présentation au parquet de cinq salariés de l’hôpital précise l’Associated Press.

L’enquête interne aurait mis en évidence des propos injurieux et des négligences dans les soins. 19 patients –des personnes très âgées et très dépendantes- seraient concernés.

Mme Vautrin rappelait en décembre dernier « que la maltraitance des personnes âgées, qui concerne environ 5 % des plus de 65 ans et 15 % des plus de 75 ans, doit être combattue à domicile comme en établissement par tous les moyens. La Secrétaire d’Etat […] a rappelé sa détermination à tout mettre en œuvre pour lutter efficacement contre ce phénomène. » Et de préciser, que « ces actes isolés, s’ils sont confirmés par la procédure judiciaire en cours, ne doivent pas remettre en cause l’immense valeur des personnels qui travaillent auprès des personnes âgées ».


Publié le Mardi 8 Février 2005 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2464 fois