Sommaire
Senior Actu

France – Opposition et syndicats réprouvent le projet de loi sur l’autonomie des personnes âgées


Le projet de loi sur l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées approuvé mercredi 14 janvier suscitent des protestations dans l’opposition et les syndicats. Selon les propos rapportés par le ministre des Affaires sociales, François Fillon, le président Chirac a salué un «plan très important» et «une affaire qui (a) été particulièrement bien menée».

Cependant, opposition et syndicats ont vivement critiqué cette mesure, qui supprime un jour férié à partir du 1er juillet 2004, date d'entrée en vigueur du plan gouvernemental. Il s'agira, en général, du lundi de Pentecôte, qui tombera le 16 mai en 2005. Paulette Guinchard-Kunstler, ex-secrétaire d'État aux personnes âgées, a dénoncé hier, au nom du groupe parlementaire socialiste « la décision du gouvernement de faire porter le coût de cette soi-disant solidarité sur les seuls salariés, qui devront travailler un jour de plus ». Quant au président du groupe communiste, Alain Bocquet, il a pour sa part rappelé la proposition de son parti d’ « instituer une journée des fortunés », en quadruplant l’impôt sur la fortune, « qui rapporterait 10 milliards d’euros et financerait ce plan ».

En ce qui concerne la création de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), l’un des trois volets du projet de loi, quatre caisses de sécurité sociales, dont l’assurance maladie et vieillesse, ont émis un avis négatif, estimant que sa création « portait en germe une rupture du pacte de solidarité, constitutif de la sécurité sociale ». La CFDT, la CFTC, la CGC, la CGT, FO, l’UNSA et la Mutualité Française ont repris ces critiques.
France – Opposition et syndicats réprouvent le projet de loi sur l’autonomie des personnes âgées


Publié le Jeudi 15 Janvier 2004 dans la rubrique Divers | Lu 709 fois