Sommaire
Senior Actu

France - « Opération Séduction » : M6 tente d’attirer les parents avec sa 3è édition


La troisième saison d’Opération Séduction, émission de téléréalité de M6, a été lancée hier soir sur la chaîne en prime-time, avec un nouveau concept qui va tenter de séduire une catégorie de téléspectateurs jusqu’alors peu présents sur ce canal, les boomers.

Après une première saison où les filles élisaient le séducteur de l’été et ensuite l’année suivante, les garçons qui élisaient à leur tour leur séductrice préférée, le concept change. Sept filles et sept garçons, âgés de 18 à 21 ans, sont censés se retrouver pour la première fois en vacances sans leurs parents. Livrés à eux-mêmes, à Tahiti dans le cadre idyllique du lagon de Bora-Bora, ils pensent que la séductrice ou le séducteur de l’été sera choisi par un panel de téléspectateurs et qui désigne chaque semaine les deux nominés, départagés au final par le vote des autres candidats.

La réalité est légèrement différente… Ce ne sont pas des internautes anonymes qui nominent les jeunes chaque semaine mais leurs parents, qui, complices de la production se sont envolés pour Tahiti pour suivre les péripéties de leur progénitures, juger de leurs comportements en société et sanctionner ceux qui dépassent les bornes… A la fin de chaque épisode, les parents se réunissent pour désigner alternativement deux filles puis deux garçons. Ils délibèrent après avoir visionné les moments forts de l’épisode et discutent jusqu’à se mettre majoritairement d’accord sur les deux candidats à désigner. Ce n’est qu’après avoir été éliminé, lorsqu’il quitte l’aventure que le joueur découvre la réalité.

Avec ce nouveau concept, M6 va tenter d’attirer les baby-boomers. Comme le souligne François de Brugada directeur de l’unité jeux et téléréalité de la chaîne, au quotidien gratuit 20 minutes « avec cette nouvelle règle, les aînés seront devant leur poste ». Emmanuel Charonnat de l’agence Cara TV ajoute que c’est « un subterfuge pour attirer les mamans, ces fameuses ménagères, cible qui consomme le plus ». Rappelons qu’en 2003 l’émission avait attiré 2.8 millions de téléspectateurs dont 40.5% de 15-24 ans.

Toutefois au vu de la première émission, il n’est pas dit que la chaîne réussisse son pari. En effet, les parents, les nez rougis par le soleil, apparaissent plutôt comme de « vieux réacs pas cools ». Une mère est choquée par son fils qui embrasse chastement un autre garçon pendant une soirée. « Ce n’est pas mon fils » ajoute-t-elle, « il a été entraîné, je vais le faire sortir de ce jeu »… Ou encore, un père est embarrassé par sa fille, qui dès le premier soir se retrouve au lit avec l’un des garçons, puis se baigne nue dans la mer… Lui aussi vote pour le départ de sa progéniture… Une autre mère est outrée par l’attitude de cette même jeune fille, qui couche et se déshabille un peu trop facilement à son goût… A croire que tous ces parents n’ont jamais vu Woodstock, où étaient-ils à l’époque des Floyd, des Stones, des mini-jupes et des premiers pétards ?... Bref, l’émission projette toutes les images d’épinal qui font passer les parents pour des vieux c…

A moins que ces boomers, à l’esprit plus que permissif dans les années 70, se soient transformés en censeurs intransigeants avec l’âge… Fais ce que je te dis, pas ce que j’ai fait.
France - « Opération Séduction » : M6 tente d’attirer les parents avec sa 3è édition


Publié le Vendredi 9 Juillet 2004 dans la rubrique Divers | Lu 2534 fois