Sommaire
Senior Actu

France - Nouvelle association francophone de gérontologie et de gériatrie


Alain Franco, chef du département de gériatrie au CHU de Grenoble, en France, et vice-président de la Société française de gériatrie et de gérontologie, vient de lancer, avec le Pr Robert Moulias, une Association francophone de gériatrie et de gérontologie (AFGG).

Quand avez-vous décidé de créer l’AFGG et quelle est la vocation de cette association ?

Tous les quatre ans se tient un congrès francophone de gérontologie. Le dernier a eu lieu à Bruxelles, en octobre 2002. Le suivant se déroulera en 2006 au Québec. Il s’agit d’événements importants où se réunissent Français, Suisses, Belges, Canadiens et quelques autres citoyens de pays émergents actuellement en gériatrie.

À l’occasion du congrès à Bruxelles, nous avons voulu créer une structure qui assurerait la jonction entre ces congrès. L’idée est de permettre à certains pays, notamment des pays émergents en gériatrie et en gérontologie, d’organiser des réunions internationales francophones sous couvert de cette association.

Comment fonctionne l’association ?

France - Nouvelle association francophone de gérontologie et de gériatrie
Elle se veut un lien francophone en gérontologie. Sa structure est assez particulière, dans la mesure où, au lieu d’être une association parapluie qui se place “au-dessus” des autres sociétés, elle se met “en dessous”. Autrement dit, toute société nationale d’un pays francophone, ou intéressée par la culture francophone, qui souhaite y adhérer prend l’association comme une de ses filiales. Ainsi crée-t-on un système mutualisé, ce qui évite les problèmes politiques de “super” structure.
L’association devient ce que nous avions prévu qu’elle soit, c’est-à-dire une passerelle, davantage qu’une structure hiérarchique qui commande.

Où en êtes-vous à ce jour ?

L’AFGG est officiellement créée depuis juin dernier. Les statuts sont français et déposés à Paris. Ils enregistrent que l’association est une filiale de chaque société nationale qui y adhère. Ses orientations seront totalement définies dans un congrès, probablement organisé à Tunis, dans deux ans.


Publié le Jeudi 9 Octobre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 630 fois