Sommaire
Senior Actu

France – « Mon vieux » de Thierry Jonquet, un polar social sur fond d'Alzheimer et de canicule


Le dernier polar de Thierry Jonquet débute par la définition que donne le Petit Larousse du mot chance. Un « sort favorable » qu’ignorent bien les protagonistes de ce livre. Le lecteur se voit proposé d’emblée un rapide aperçu de leur misérable vie : Nanard le chef d’une bande de clochards, Mathieu le grand-père atteint d’Alzheimer qui se meurt dans un hôpital, Daniel le RMIste du jour au lendemain à la rue, Alain l’ancien écrivain à succès dont le compte en banque se vide inexorablement à chaque opération de sa fille, défigurée dans un accident de scooter.

L’auteur va faire se croiser ces personnages dans le quartier cosmopolite de Belleville où la canicule de l’été 2003 rend l’air irrespirable. Leur destin personnel n’est-il pas de partager à plus ou moins long terme les souffrances de la précarité, de la solitude et de la misère ? Des thèmes sociaux que Thierry Jonquet prend un malin plaisir à décortiquer, lui qui dit toujours s’inspirer d’authentiques faits divers relevés dans la presse pour nourrir son oeuvre.

Le maître français du « polar social » fait une nouvelle fois preuve d’une grande compassion envers ses héros malheureux. Comme s’ils n’étaient en rien responsables de leur descente aux enfers, de cette déveine qui rythme leur vie dans une société dont les rouages ne tournent plus très rond. Un constat amer de Thierry Jonquet qui fait dire à un personnage qu’« un jour ou l’autre la société française finira bien par prendre conscience des problèmes de la prise en charge des personnes du troisième, et même du quatrième âge… Il faudrait un électrochoc, mais quoi exactement ? Je ne sais pas ! ».

Le naturel des dialogues et l’écriture alerte procureront un plaisir de lecture quasi-jubilatoire à qui saura supporter la dureté des sujets et des situations décrites de façon très réaliste. Avis aux amateurs de polar et aux esprits ouverts sur une réalité sociale bien plus proche de nous qu’elle ne le paraît.

Mon Vieux de Thierry Jonquet
Editions Seuil
17 euros


Publié le Jeudi 24 Juin 2004 dans la rubrique Culture | Lu 968 fois