Sommaire
Senior Actu

France – Marseille lance un site internet pour prévenir la mortalité des seniors en cas de canicule


Eviter qu’une nouvelle catastrophe sanitaire ne vienne ternir cette période estivale est bien l’objectif du site internet que lance le laboratoire de santé publique de la Faculté de médecine de Marseille. Par des conseils et un rappel des gestes simples à pratiquer en cas de canicule, canicule.info souligne une fois de plus le dynamisme de la Cité phocéenne en ce qui concerne le bien-être des personnes âgées.

« Les grands-mères, c’est comme le mimosa : c’est doux et c’est frais mais c’est fragile ! » En page d’accueil, cette citation de Marcel Pagnol donne le ton du site qui se veut instructif, vif et clair. Pas de blablas, mais quelques questions-réponses agrémentées des bulles dessinées de l’écrivain-humoriste Philippe Carrese.

L’internaute peut ainsi se laisser guider et apprendre comment palier le manque de sudation, abaisser la température corporelle ou celle du lieu de vie ou encore réagir vite aux premiers signes d’alerte.

Grâce à des schémas ludiques expliquant les phénomènes corporels pendant les fortes chaleurs tels que l’homéothermie, la faculté de maintenir la température du corps constante, il peut non seulement répondre aux besoins de la personne sensible mais aussi comprendre les conséquences physiologiques de la chaleur.

Il est bien évidemment conseillé d’appeler un médecin si ces conseils s’avèrent insuffisants.

Parce que les personnes âgées ne sont pas les seules concernées par la chaleur, le site vise aussi les enfants et les personnes isolées.

« Si peu de personnes âgées consultent Internet, elles ont souvent des enfants et des petits-enfants, et il est très important d’informer leur entourage », note le professeur San Marco, à l’origine du projet.

Rappelons que dès la canicule de 1983, qui avait fait 583 morts, la ville de Marseille a instauré « une culture de la prévention ». La ville a notamment mis en place un système d’alerte, basé sur des indices météorologiques, qui lui a permis de limiter les effets néfastes de la chaleur en août 2003.


Publié le Vendredi 2 Juillet 2004 dans la rubrique Internet | Lu 1743 fois