Sommaire
Senior Actu

France – Les seniors responsables de l’augmentation des prix de l’immobilier en France

Le président du réseau d’agences immobilières Orpi, M. Bernard Grech a indiqué la semaine dernière lors d’une conférence de presse, que l’augmentation des prix de l’immobilier en France serait due à l’effet « papy-boom ».


Selon M. Grech, ce phénomène aurait un effet très inflationniste sur les prix de l’immobilier en France. Et de préciser que « certains seniors ont vendu leur entreprise, ils ont du cash et veulent un bien précis pour lequel ils sont prêts à payer. C’est le prix de l’envie, du plaisir, on n’est pas dans le rationnel ». Il ne parle probablement pas des 900.000 retraités qui touchent le minimum vieillesse...

Pour M. Grech, les prix continueront d’augmenter tant que l’offre immobilière demeurera inférieure à la demande, contribuant à créer « une fracture immobilière ». Et de préciser qu’ « il faudrait construire annuellement 400.000 logements pendant cinq ans pour éviter le déséquilibre ». Pourtant l’année 2004 a battu un nouveau record avec la mise en chantier de près de 350.000 nouveaux logements, mais ce n’est pas suffisant.

De plus, sur certains marchés où il n’y a plus rien à vendre, il existe depuis quelques semaines un phénomène de détermination du prix par enchères qui "mettent le vendeur en position d'arbitre" en lui donnant la possibilité de "choisir le plus offrant", a également ajouté M. Grech.

« D'un point de vue sociologique et politique, c'est inadmissible que la France ne puisse plus loger ses Français », a-t-il ajouté, préconisant « une vraie politique de production de l'habitat ».


Publié le Mardi 26 Avril 2005 dans la rubrique Finances | Lu 4658 fois