Sommaire
Senior Actu

France – Les bénéficiaires du minimum vieillesse sont trop riches pour prétendre à la CMU


Pour une vingtaine d’euros séparant le minimum vieillesse du plafond d’attribution de la Couverture Médicale Universelle, nombre de personnes âgées ne bénéficient pas aujourd’hui de ce qui était présenté comme une avancée sociale lors de sa mise en place en 2000, comme le rappelle le journal Libération dans son édition du 8 juin.

Le minimum vieillesse vise à assurer un revenu minimum (588 € par mois) aux personnes de plus de 65 ans (ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail) qui ont peu ou pas cotisé à la retraite. Une somme pourtant trop élevée pour prétendre à la CMU, réservée aux personnes déclarant des revenus mensuels inférieurs à 566,50 €. Les personnes dont les revenus dépassent ce plafond doivent payer une cotisation égale à 8% de la fraction des revenus supérieurs à 566,50€.

Cet effet de seuil provoque depuis plusieurs années la colère des syndicats et des associations qui réclament la gratuité de la CMU pour les bénéficiaires du minimum vieillesse mais aussi des handicapés touchant l’AAH (allocation d'adulte handicapé, 587 € mensuels) qui excède de très peu le plafond de ressources de la CMU. David Causse, responsable du pôle Vieillesse, handicap, enfance et exclusion de la FHF (Fédération Hospitalière de France), souligne ainsi la question « des personnes âgées qui doivent acquitter de fortes sommes pour leur hébergement et qui doivent payer eux-mêmes leurs médicaments ou leurs soins. Elles n'ont généralement pas les moyens de payer pour une couverture maladie complémentaire ni les dépenses non prises en charge par la sécurité sociale. »

Il est à noter que le gouvernement a réévalué en 2003 le plafond d’attribution de la CMU de 10,8% dans les DOM où le coût des soins est supérieur à celui constaté en métropole. Ce relèvement doit permettre aux titulaires isolés du minimum vieillesse et aux titulaires de l'allocation d'adulte handicapé, ne disposant pas d'autre revenu que leur allocation, de bénéficier de la CMU.


Publié le Jeudi 24 Juin 2004 dans la rubrique Social | Lu 4397 fois