Sommaire
Senior Actu

France - Les associations d'aide à domicile dans l'attente des propositions du gouvernement


Dans une déclaration commune, la FNMF (Fédération Nationale de la Mutualité Française), l’Unassad (Union Nationale des services de soins à domicile) et l’Unccas (Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale) réclament des signes forts et des propositions concrètes de la part du gouvernement en faveur de l’aide aux personnes âgées à domicile. En effet, bien que la synthèse des travaux des six groupes de travail sur la crise de la canicule ait été présentée officiellement jeudi dernier, le gouvernement a indiqué le report de la date d’annonce du « Plan Vieillissement et Solidarités » pour le mois d’octobre.

Les trois organisations militent d’une part pour la création de deux types de prestations, l’une universelle dans le cadre d’un nouveau risque handicap de sécurité sociale, « permettant de sortir de la logique d’aide sociale et de l’action sociale facultative », et l’autre individuelle, en fonction des attentes et des besoins de chaque personnes handicapée. D’autre part, elles souhaitent le doublement du budget alloué aux mesures en faveur des personnes âgées, actuellement évalué à huit milliards d’euros. Une véritable prise en charge des personnes âgées à domicile serait, selon elles, « l’opportunité de créer dans les 5 ans 100 000 emplois supplémentaires ». Une telle « politique de maintien à domicile digne de ce nom » est « attendue et nécessaire », car 11,5 des 12 millions de personnes de plus de 60 ans vivent à domicile et 90% d’entre elles souhaitent y rester, selon les chiffres de l’Unassad.



Publié le Mardi 30 Septembre 2003 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 1225 fois