Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Divers

France – Les Héliades, une Unité Spécialisée Alzheimer à Beauvais



Une Unité Spécialisée Alzheimer (U.S.A. selon la terminologie anglo-saxonne) de 6 200 m2, « Les Héliades », visant à recevoir une centaine de patients tous atteints de cette maladie, a été inaugurée dans le Centre Hospitalier de Beauvais (Oise) le 19 octobre dernier, après plus d’un an et demi de travaux.

Cet Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes (E.H.P.A.D.) est entièrement consacré aux aînés atteints par la maladie d’Alzheimer ou souffrant de troubles apparentés. Sa superficie, plus de 6.000 m2 signale l’importance que le CHB accorde à ces pathologies en constante augmentation.

Cette structure accueille 103 patients âgés de 86 ans en moyenne, répartis sur 85 chambres individuelles et 9 chambres doubles. Tous à un stade avancé de la maladie, ils sont soignés et encadrés par une soixantaine de salariés à temps plein. Cette structure se veut « assez unique en France » par sa taille, précisait récemment à l’AFP, le chef du département de gérontologie du centre hospitalier, Xavier Cnockaert, « elle tient compte des besoins spécifiques des malades d'Alzheimer ».

Cet établissement médical spécialisé repose sur cinq grands piliers. Le premier concerne une typologie de patients spécifique, marquée par la dépendance psychique. Le deuxième relève d’un environnement architectural adapté. L’agora est le cœur du pavillon. C’est un lieu de socialité, de rencontres, d’animations… Elle s’ouvre sur l’extérieur et sur la ville par une grande baie vitrée, avec à l’horizon, la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais.

Aux Héliades, la lumière revêt un rôle primordial puisqu’elle est utilisée à des fins thérapeutiques. « Le côté obscur est repoussoir pour les malades. Dès qu'ils voient un lieu sombre, ils s'enfuient », note le Dr Cnockaert, en précisant que « lorsque le soleil se couche, les résidents deviennent très agités ». Les couloirs sont volontairement laissés dans la pénombre pour « amener » les résidents aux lieux de lumière, qui sont également des lieux de vie.

Cette structure d’avant-garde propose aussi un espace sécurisé évitant l’errance des patients ainsi qu’un parcours qui suscite les déplacements. Des rampes sont installées de chaque côté des couloirs, elles facilitent la déambulation de ces personnes physiquement diminuées. Sur leur chemin, elles ne rencontreront ni obstacles, ni barrières. Par ailleurs, le défaut de perception des couleurs et des reliefs est réduit par l’utilisation de couleurs vives. La signalétique utilise des pictogrammes immédiatement interprétables par des personnes qui souvent, ne peuvent plus déchiffrer l’écrit.

Autres points : l’acoustique des chambres favorise le repos. Elles possèdent toutes un éphéméride et une horloge, qui donnent un repère temporel aux résidents dont la journée est rythmée avec les repas et des ateliers où ils viennent librement. Une revue de presse, des chants, du théâtre, de la gymnastique visent à stimuler la mémoire altérée des résidents, à maintenir leur motricité, bref à reculer l’échéance fatale.

Les quatrième et cinquième piliers concernent l’alliance thérapeutique avec les familles. La maladie rejaillit sur l’état de santé physique et psychique de l’entourage, des aidants. Il est donc indispensable de soutenir la famille. A cet effet, des séances d’information sont organisées. Elles deviennent parties prenantes du soin et du projet de soins personnalisé pour chaque patient. Les familles doivent être présentes autour du malade et participent à la vie de l’institution et aux soins apportés, particulièrement pour l’alimentation, l’activité physique, l’animation, les aspirations du malade, etc.

Par ailleurs, l’affectivité du malade demeure, même si les troubles du comportement empêchent de la percevoir. Ainsi, une place prépondérante sera réservée aux enfants et petits-enfants pour favoriser les échanges intergénérationnels.

Pavillon «Les Héliades» :

Bâtiment sur 3 niveaux d’une surface de 6 200 m2
Capacité d’accueil : 103 lits, dans 85 chambres individuelles et 9 chambres doubles
Personnel : 61 personnes
Surface minimale d’une chambre à un lit : 20m2
Surface minimale pour une chambre à deux lits : 30 m2
Chaque chambre est équipée d’une salle d’eau comprenant douche, lavabo et wc accessible aux personnes handicapées.

Outre les chambres des patients, l’Unité Spécialisée Alzheimer comprend : une agora, une salle d’ergothérapie, une salle de kinésithérapie, une salle de soins, une salle d’animations, une bibliothèque médicale, une boutique, un salon de coiffure, une salle à manger à la disposition des familles, une chambre d’accueil famille, une tisanerie et deux salles de détente pour le personnel.

À l’extérieur :
Surface des espaces verts plantés : 3 317m2
Le jardin, sécurisé et accessible aux résidents comprend : un patio végétal, deux patios minéraux, une terrasse et un parcours de marche et de santé pour personnes âgées (pont japonais, etc.)

Inscriptions, renseignements :
Administration des affaires gérontologiques
Espace Saint-Lucien
92, rue de la Mie-au-Roy
60 000 - Beauvais
Tél. 03 44 11 24 06
France – Les Héliades, une Unité Spécialisée Alzheimer à Beauvais

Lu 10413 fois
Publié le Lundi 31 Janvier 2005


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email