Sommaire
Senior Actu

France – Le vrai coût d’une prise en charge de qualité des seniors selon la FHF

A l'occasion de l'installation de la caisse nationale solidarité pour l'autonomie (CNSA), la Fédération Hospitalière de France (FHF) rappelle qu'à la suite de la catastrophe sanitaire provoquée par la canicule de l'été 2003, elle avait estimé les financements nécessaires au renforcement des moyens et à la médicalisation du secteur des personnes âgées à un minimum de trois milliards d'euros indique un récent communiqué de la Fédération.


Sur ces trois milliards d’euros, selon la FHF, « un milliard serait nécessaire pour créer des services de soins à domicile et des alternatives à l'hébergement à temps complet » et deux autres milliards, « pour assurer un encadrement de personnel soignant suffisant dans les 10.500 établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes ».

Et de préciser que la « journée de solidarité prévue par le plan « vieillissement et solidarités » va apporter d'ici 2008, 2,1 milliards d'euros : 850 millions d'euros pour les personnes handicapées, 850 millions d'euros pour le secteur des personnes âgées et 400 millions d'euros de participation de l'Etat pour le financement de l'allocation personnalisée d'autonomie ».

« Les ressources supplémentaires annuelles dégagées pour le seul secteur des personnes âgées s'élèvent ainsi à 1,25 milliards d'euros, ce qui représente une avancée certaine mais encore en deçà des besoins » ajoute la Fédération. « Par ailleurs, l'affectation d'une large partie de cette somme est organisée de manière échelonnée dans le temps d'ici 2008, ce qui retarde d'autant l'amélioration attendue des taux d'encadrement des établissements d'hébergement ».

Enfin, la FHF souligne que le « plan vieillissement et solidarités » qui prévoit la création de 10.000 places nouvelles en maison de retraite d'ici 2008, « reste muet sur la mise en sécurité et la rénovation nécessaires d'un grand nombre d'établissements existants, alors que les prévisions démographiques indiquent que les capacités actuelles risquent d'être complètement saturées à compter de 2007, lorsqu'elles ne le sont pas déjà ».

Et de conclure que « globalement, la différence entre les moyens réellement dégagés et les estimations de la FHF, c'est à dire 1,75 milliards d'euros, montre donc l'effort de solidarité collective important qui reste à accomplir pour répondre aux besoins des personnes âgées en perte d'autonomie ».


Publié le Mardi 3 Mai 2005 dans la rubrique Divers | Lu 1852 fois