Sommaire
Senior Actu

France - Le vieillissement de la population menace de réduire le dynamisme économique


France - Le vieillissement de la population menace de réduire le dynamisme économique
"En l'absence de réformes importantes, le vieillissement de la population risque de menacer l'équilibre économique et budgétaire" souligne un rapport de l'OCDE remis à la France le 8 juillet dernier. Cette étude prévoit pour l'Hexagone une croissance de l'ordre de 1 % alors que le gouvernement Raffarin tablait quant à lui sur un taux de 1.3 %. En revanche, l'année 2004 pourrait connaître une reprise avec une croissance de l'ordre de 2 %. Ce retour positif de la croissance n’est pourtant pas jugé suffisant à « moyen terme » par l'OCDE. L'organisation recommande donc de poursuivre les réformes actuelles dans les domaines de la retraite et de la santé. Mais pour maintenir une bonne croissance à long-terme, l'organisation préconise la mise en place de « mesures complémentaires » afin de freiner la progression des dépenses de santé. Pour ce faire, les économistes de l'OCDE proposent notamment de transférer une grande partie des dépenses de santé vers les mutuelles tout en réduisant les coûts de remboursement. Ils émettent également l'hypothèse du non remplacement des fonctionnaires partis en retraite ainsi que la privatisation des quelques 1 500 entreprises publics restantes (20 000 en 1982). Ils encouragent vivement la France à concentrer ses efforts pour accroître à la fois le taux de l'emploi et celui de la production. Ces deux facteurs s'avèrent nécessaires voire indispensables pour améliorer le financement des futures dépenses liées au vieillissement. Dans le cas où la France ne s'engagerait pas dans des réformes rapides, l'OCDE prévoit un scénario catastrophe pour 2050. En effet, selon elle, la dette publique pourrait atteindre 250 % du PIB. A l'heure actuelle, elle s'élève déjà à 60 %.


Publié le Vendredi 11 Juillet 2003 dans la rubrique Divers | Lu 656 fois