Sommaire
Senior Actu

France - Le gouvernement Raffarin reste serein en ce mardi 12 mai


Quelques heures avant la mobilisation massive du mardi 12 mai contre le projet de réforme des retraites, Jean-François Copé, porte-parole du gouvernement, estimait que l’opposition syndicale ne devait pat être un sujet d’inquiétude. Au contraire, selon lui, cette mobilisation offre au gouvernement, une nouvelle occasion d’expliquer aux français les enjeux et la nécessité de cette réforme et d’approfondir le débat.

C’est en effet, pour l’équipe Raffarin, le moment où jamais de prouver son attachement au dialogue social. C’est dans cette optique que des rencontres ont été organisées entre membres du gouvernement et responsables syndicaux.

Les principaux points contestés, en ce mardi 12 mai, seront remis en discussion, a indiqué Henri de Raincourt, vice-président délégué du groupe UMP au Sénat. Il sera notamment question du montant des petites retraites et d’éventuelles « retraites à la carte ». Différentes pistes pour le financement des pensions, comme prendre sur la productivité des entreprises ou sur la spéculation, seront également explorées.


Publié le Mercredi 14 Mai 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 626 fois