Sommaire
Senior Actu

France : Le PS réaffirme son opposition au projet de réforme des retraites


Le 4 juin dernier, lors d’une conférence de presse, le Parti socialiste a réaffirmé son rejet du projet de réforme des retraites, estimant qu’il est de son rôle, en tant que formation politique de l’opposition, de demander la réouverture des négociations. Le PS porte trois critiques majeures à la réforme Fillon. Tout d’abord, elle serait imposée, sans véritables négociations ; ensuite, ce serait un projet injuste puisque seuls les salariés sont sollicités, la totalité des mesures d’économie portant sur l’allongement de la durée de cotisation et sur l’abaissement des niveaux de pensions ; enfin, la réforme Fillon serait, aux yeux du PS, incohérente économiquement, dans un contexte de chômage élevé, et financièrement, la totalité des financements n’étant justement pas prévue. Face à cela, le PS propose ses alternatives, basées sur quatre piliers : un pacte national pour l’emploi, sans lequel selon le PS, il n’y a pas de pérennisation possible des régimes de répartition ; en second lieu, l’ouverture de négociations sur la question de la durée de cotisation afin de tenir compte de la différence de pénibilité des métiers et d’une manière générale des situations propres à chacun ; ensuite le PS souhaiterait voir s’améliorer le niveau des pensions dans le privé avec notamment l’assurance d’une retraite au moins égale à 100% du SMIC ; enfin, le quatrième pilier porte sur le financement de la retraite où le PS souhaiterait que l’on fasse aussi appel aux contributions patronales et patrimoniales et préconise la suppression des allégements fiscaux.


Publié le Mardi 10 Juin 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 367 fois