Sommaire
Senior Actu

France - Le Groupe GDP Vendôme présente son nouveau concept de classement de ses résidences


Le Groupe GDP Vendôme, spécialisé dans la réalisation et la gestion de résidences d’accueil pour personnes âgées (EHPAD), vient de présenter son « Concept Médicis », qui entend optimiser « l’engagement de confiance et de qualité tant vis-à-vis de l’ensemble de ses partenaires qu’envers les résidents et leur famille. »

Et de souligner que ce nouveau concept « concerne aussi bien la conception des résidences que leur construction et leur gestion. » Jean-François Gobertier, président fondateur du groupe, qui se définit comme « l’Architecte du Bien-être » a institué avant l’heure les normes de sécurité et de confort définies par la convention tripartite entre l’Etat, les conseils généraux et les établissements d’accueil, précise le communiqué. « Au-delà de tout, déclare-t-il, je crois fermement à la qualité et au bien-être à toutes les étapes de notre métier. Tous ceux qui collaborent d’une manière ou d’une autre avec nous (cabinets d’architectes, entreprises de construction, équipes médicales, équipes d’accueil, investisseurs…) le savent. » Le « Concept Médicis » se veut donc un aboutissement logique.

Il s’agit de différencier les résidences du groupe GDP selon le lieu d’implantation et d’investissement. Pour une même qualité de prestations, pour une même sécurité médicale, pour un même niveau d’accueil et d’animations, le prix de journée payé par les résidants ne sera pas le même et le montant de l’investissement par chambre ne le sera pas non plus. Le Concept Médicis se décline donc selon trois appellations : Les Jardins Médicis sont situés en secteur extra urbain (dotés de 2 étoiles avec un prix de journée de l’ordre de 50 euros), les Résidences Médicis à proximité des centres villes (3 étoiles et prix de journée d’environ 70 euros) et enfin les Villas Médicis à Paris et dans les centres villes de grandes métropoles (4 étoiles et prix de journée approximatif : 100 euros).

Jean-François Gobertier renchérit: « Investir dans les maisons d'accueil pour personnes âgées, c'est parier sur la qualité des services et de la gestion, bien plus que réaliser un placement immobilier très avantageux sur le plan fiscal. A court comme à long terme, c’est un investissement payant ».

Et de préciser que « le Groupe GDP Vendôme prévoit de garder au sein de son patrimoine, 50% des résidences par l’intermédiaire de sa propre foncière (Foncière GDP). A tout investisseur qui souhaite se désengager, le Groupe garantit le rachat de ses parts au travers de la Foncière. »

Avec près de 50 résidences, le Groupe GDP Vendôme se classe au 5ème rang des opérateurs privés d’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou non). Deux nouveaux établissements devraient ouvrir leurs portes avant la fin de l’année à Pontpoint, dans l’Oise et à Thiais, dans le Val de Marne, selon le communiqué. Son plan de développement prévoit par ailleurs l’ouverture de 7 à 10 nouveaux établissements par an. Pour les trois prochaines années, plus d’une vingtaine de projets seraient en réserve, selon le groupe, l’objectif étant d’atteindre les 60 établissements d’ici 2006.



Publié le Mercredi 29 Septembre 2004 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 6678 fois