Sommaire
Senior Actu

France – Le Gan lance « Libregan Pacte Adjoint » pour faciliter la transmission intergénérationnelle


Le groupe français d’assurances Gan, table sur le développement du « don manuel », c’est à dire la transmission financière intergénérationnelle : parents et grands-parents apportant de plus en plus souvent des aides financières, sous forme de dons à leurs enfants et petits-enfants pour les aider à démarrer dans la vie.

Afin de répondre à ce marché émergent, Gan Patrimoine propose désormais « Libregan Pacte Adjoint », censé associer les avantages fiscaux de la transmission intergénérationnelle du patrimoine dans le cadre du don manuel, à un contrat d’assurance vie en euros, Libregan.

Ce nouveau produit s’annonce comme « une solution complète et simple » qui devrait permettre de : profiter l’abattement fiscal lié au don manuel, et sans frais de notaire, les grands-parents peuvent transmettre chacun jusqu’à 30 000 euros à chaque petit enfant tous les 10 ans. Pour les parents, ce montant s’élève à 46 000 euros ; conserver la maîtrise du don. Le donateur peut choisir la date à laquelle l’argent sera disponible. Pour cela, il a à sa disposition la clause d’inaliénabilité. En revanche, si le donataire renonce au contrat, l’argent revient forcément au donateur. Enfin, si le donataire décède avant le donateur, ce dernier reprend possession de son don et enfin de faire fructifier la somme donnée sur le contrat d’assurance vie en euros, Libregan qui permet au donataire de bénéficier d’une garantie du capital et d’un rendement minimum garanti annuellement.


Publié le Vendredi 15 Octobre 2004 dans la rubrique Finances | Lu 4279 fois