Sommaire
Senior Actu

France - Le Conseil général du Lot souhaite valoriser les métiers de l'aide à domicile


Dans le département du Lot (46), plus de 1.600 personnes travaillent auprès des personnes âgées à domicile : huit associations et Centre communaux d'action sociale (CCAS) les ont employées en 2004, pour l’équivalent de 1,5 millions d'heures, indique un récent communiqué du Conseil général.

Et d’ajouter qu’il s’agit « d’un métier [l’aide à domicile] en forte évolution, mais qui n'est pas reconnu à sa juste valeur. Ce qui entraîne des difficultés de recrutement, alors que le secteur est un gisement d'emplois du fait du vieillissement de la population, et que nombre d'aides à domicile sont proches de l'âge de la retraite ».

« Chargé de la mise en oeuvre de l'action sociale en faveur des personnes âgées, le Conseil général doit aussi veiller à la qualité du service rendu » précise le communiqué. Pour accompagner la modernisation du secteur et accentuer la professionnalisation des aides à domicile, une plate-forme emploi formation sera mise en place pour les trois ans à venir (2005-2007) incluant : une campagne de communication, des séances d'information, une validation des acquis de l'expérience pour délivrer des diplômes d'état d'auxiliaires de vie sociale, le développement de formations (pour 150 à 250 personnes par an, dans le Lot, salariés ou demandeurs d'emplois), l’engagement d'une démarche qualité.

Le Conseil général indique qu’il sera l'interface des différents acteurs au cours de ce programme, dont le coût pour le département devrait être de 45.000 euros environ.


Publié le Mercredi 26 Janvier 2005 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 3023 fois