Sommaire
Senior Actu

France – Le Conseil de Seine-Saint-Denis débloque 1 million d’euros pour ses maisons de retraite


Mécontent des aides gouvernementales qu’il juge insatisfaisantes, le Conseil général de Seine-Saint-Denis débloque 1 million d’euros pour aider les établissements accueillant des personnes âgées à rafraîchir ou climatiser certaines pièces.

L’Etat a lancé un vaste plan national et proposé une aide de 40 millions d’euros pour permettre aux maisons de retraite d’éviter une nouvelle catastrophe sanitaire.

Outre le caractère tardif de cette mesure, le Conseil de Seine-Saint-Denis la juge discriminatoire à l’égard des collectivités déjà engagées dans un dispositif de soutien. En effet, les établissements qui bénéficient de l’aide de la région ou du département se voient tout simplement privés des subventions gouvernementales.

Pourtant, l’appui de l’Etat est nécessaire et malgré le soutien du Conseil régional, le coût des travaux reste souvent exorbitant pour les établissements modestes.

Aux critiques émises par le ministre délégué aux Personnes âgées, Hubert Falco, qui s’indigne de la lenteur des travaux malgré l’effort financier de l’Etat, Hervé Bramy, Président du Conseil régional de Seine-Saint-Denis, rétorque qu’« il faut supprimer le plafond de financements publics de 40%, et ajuster l’aide de l’Etat selon les capacités de financement des établissements », si l’on veut donner à tous la possibilité de mener à bien ces travaux.

La canicule de l’été 2003 a engendré 16 000 décès en France, dont 1 000 en Seine-Saint-Denis.

Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Lundi 7 Juin 2004 dans la rubrique Divers | Lu 597 fois