Sommaire
Senior Actu

France – La ville de Paris réclame la gratuité totale du dépistage du cancer du sein

Depuis avril 2003, des dizaines de milliers de Parisiennes âgées de 50 à 74 ans ont pu bénéficier d'une mammographie gratuite grâce à l'engagement de la Caisse primaire d'Assurance maladie, de la Mairie de Paris, des professionnels de santé, de la Ligue contre le cancer regroupés au sein de l'Association pour le dépistage des cancers à Paris (ADECA 75).


« Depuis janvier 2005, cette gratuité est remise en cause » indique un récent communiqué de la municipalité. Et d’ajouter que « les femmes qui se rendent à cet examen de radiologie à l'invitation d'ADECA 75 doivent s'acquitter d'1 euro retenu sur leurs remboursements d'acte ou de consultation ultérieurs ».

« Au-delà du caractère mesquin de cette mesure qui intervient alors que le gouvernement annonce faire de la prévention le pivot de son plan cancer, on ne peut que s'indigner de la remise en cause de la gratuité d'un acte qui vise à réduire de manière significative la mortalité par cancer du sein, à éviter les traitements lourds aux conséquences parfois mutilantes » s’indigne la mairie.

« Nous appelons tous les élus, tous les administrateurs de caisses primaires, tous les professionnels et les femmes engagés dans cette grande action de santé publique à faire connaître leur opposition à cette mesure de caractère inique » conclut le communiqué.


Publié le Vendredi 25 Février 2005 dans la rubrique Social | Lu 1304 fois