Sommaire
Senior Actu

France – La ville de Marseille comptabilise le nombre de décès consécutifs à la canicule


Suite à la demande du ministre de la Santé, de la famille et des personnes handicapées, l’Institut de veille sanitaire (IVS) a envoyé à chaque établissement de santé public ou privé un questionnaire à lui retourner quotidiennement afin d’évaluer le nombre de décès dus à la canicule entre le 8 et le 19 août dernier. La ville de Marseille a déjà fait part de certains chiffres :
En juillet 2003, 821 décès sont survenus à Marseille contre 725 en juillet 2002, soit 13.2% d’augmentation. Entre le 1er et le 19 août 2003, 570 décès ont été déploré contre 452 sur la même période en 2002, soit 26.1% d’augmentation (pourcentage deux fois plus supérieur à celui du mois de juillet). La ville de Marseille comptabilise ainsi, entre le 1er juillet et le 19 août, 1 391 décès soit 214 décès de plus qu’en 2002 sur la même période. Ce qui représente une augmentation moyenne sur cette période de 18,18%. L’IVS attend la fin du mois pour établir un bilan national des décès dus à la canicule. L'enquête de l'IVS semble cependant très controversée par les médecins, qui réfutent les critères du questionnaire quant à la détermination de la causes des décès dus à la chaleur cet été.


Publié le Jeudi 28 Août 2003 dans la rubrique Divers | Lu 417 fois