Sommaire
Senior Actu

France – La retraite par capitalisation s’imposera-t-elle de fait ?


Si le gouvernement proclame haut et fort qu’il veut conserver le système de retraite par répartition à la française, la situation est cependant plus complexe. Le projet de loi Fillon, comme le rappelle la Tribune (des 6 et 28 mai), prévoit en effet une forme de retraite par capitalisation, sous la forme du volontariat. Cela consiste à transformer les PPESV (plans d’épargne salariale volontaire) en PPESVR, avec un R comme retraite. Le plan Fillon envisage de bloquer ces fonds d’épargne pour 20 ans (au lieu de 5 actuellement). Cela permettrait d’accumuler jusqu'à 300 milliards d’euros en 20 ans, voire 400 milliards selon des prévisions encore plus optimistes. Toutefois la réussite des PPSEVR dépendra de l’engagement de l’Etat, qui devra encourager les cotisations aux fonds d’épargne salariale par des exonérations de cotisations au système de répartition. Néanmoins les banquiers et assureurs ne s’y trompent pas : Guy Cabessa, président d’Interrépargne (Banques Populaires), estime en effet qu’avec 400 mds € « on pourra alors parler des fonds de pensions en France »


Publié le Lundi 2 Juin 2003 dans la rubrique Finances | Lu 1297 fois