Sommaire
Senior Actu

France – La région Poitou-Charentes ouvre le débat sur la place des seniors dans la société


Autour de deux spécialistes, le Conseil économique et social -CES- de Poitou-Charentes a ouvert, lundi 8 septembre, le débat sur la place et le rôle des personnes âgées dans la société et l’économie régionale. Maurice Bonnet, rapporteur d’une étude en la matière, du CES de la République, estime que notre conception de la « vieillesse » s’avère aujourd’hui dépassée. Selon lui, il est donc nécessaire de développer une politique de la vieillesse en évitant toute ségrégation par l’âge. Ainsi, l’allongement de l’espérance de vie pourrait même représenter un atout pour la société, sur lequel il faudrait capitaliser. Pour Robert Rochefort, sociologue et directeur du CREDOC, le vieillissement des baby-boomers verra l’avènement d’une société nouvelle. Les choses changent déjà progressivement. Avoir 60 ans aujourd’hui n’a plus la même signification qu’il y a trente ans. Convaincu de la nécessité de sensibiliser l’ensemble de la société à ces bouleversements, Robert Rochefort préconise la création d’une charte intergénérationelle basée sur l’échange. Cela faciliterait selon lui, les transmissions de capital, la promotion de l’investissement des personnes âgées dans le bénévolat, la garde d’enfants, les échanges de savoir, etc. Cette solidarité devrait reposer non seulement sur l’engagement des jeunes mais aussi des plus de 60 ans afin de renforcer le soutien aux plus âgées. Ces débats ont permis au Conseil général de Poitou-Charentes d’identifier de nouvelles pistes de travail.


Publié le Mercredi 10 Septembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 558 fois