Sommaire
Senior Actu

France - La gériatrie, conception moderne du soin & nouvel itinéraire pour le malade âgé à l'hôpital


Une conférence organisée par l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), intitulée « La gériatrie, conception moderne du soin & nouvel itinéraire pour le malade âgé à l'hôpital » sera organisée et présentée par des professeurs de médecine et des gériatres, le jeudi 14 octobre prochain à Paris en milieu de journée.

Les professeurs O. Saint-Jean, chef de service de gériatrie à l'HEGP, J-P Bouchon, gériatre au service d'accueil des urgences à la Pitié-Salpêtrière, le Dr O. Henry, chef de service de gériatrie et J. Lévêque, directrice des soins à Emile-Roux présenteront les différents aspects de la prise en charge des malades âgés et en perte d'autonomie.

Le communiqué rappelle que « la population française vieillit ». Les plus de 65 ans représenteront 10,5 millions d’individus en 2010 et ce chiffre ne vas pas cesser de croître dans les prochaines années. Par ailleurs, la longévité continue d’augmenter. En 2003, l'espérance de vie d'un homme de 60 ans est de 20,8 ans et de 25,6 ans pour une femme du même âge.

A l'AP-HP, la proportion des malades âgés de plus de 75 ans représente 15% de la population hospitalisée. Ces derniers sont, le plus souvent, pris en charge dans des services de spécialités d'organes. Toutefois, une partie de ces patients âgés ne relèvent pas de ces services, mais de soins spécialisés gériatriques, précise le communiqué.

« La gériatrie, définie comme une spécialité médicale qui prend en charge les malades âgés polypathologiques et en perte d'autonomie, est une discipline qui s'impose aujourd'hui à tous. Les réalités démographiques, économiques et humaines sont incontournables. C'est ainsi que la gériatrie, dont la pratique médicale évolue sans cesse, est devenue une spécialité à part entière. »

C'est aussi pourquoi, la prise en charge médicale et la réponse aux besoins sanitaires des personnes âgées constituent l'une des principales préoccupations de l'AP-HP, qui en a fait un programme d'action prioritaire de son plan stratégique 2004 et un axe majeur de réflexion du plan stratégique 2005-2010 en phase d'élaboration.

Parmi les 39 hôpitaux ou groupes hospitaliers de l'AP-HP, 24 établissements ont une activité totale ou partielle de gériatrie, ce qui représente environ 8 720 lits.

Outre l'accueil proposé dans les services d'urgence, de médecine, de chirurgie spécialisée et de rééducation, l'AP-HP s'attache à diffuser la culture gériatrique dans l'ensemble de ses hôpitaux d'adultes et à développer des modes de prise en charge gradués spécifiques pour mieux répondre aux besoins des personnes âgées et de leur famille : des unités de court séjour gériatrique (350 lits), des unités de soins de suite et de réadaptation (3 680 lits), et des unités de soins de longue durée (4 690 lits).

Chaque fois que cela est possible, elle souhaite favoriser les alternatives à l'hospitalisation complète. Elle conçoit des réponses qui se veulent innovantes, permettant d'éviter un séjour prolongé, comme l'hospitalisation à domicile, l'hôpital de jour gériatrique et la mise en place, à titre expérimental, d'équipes mobiles gérontologiques.

Elle développe également des partenariats avec le secteur médico-social (dont les centres locaux d'information et de coordination), la médecine de ville et l'ensemble des professionnels de santé concernés.

Le 14 octobre 2004 de 12h à 14h30 à l'Hôpital Européen Georges Pompidou,
Salle du Conseil, pôle B, Ascenseur panoramique 8ème étage,
en présence de Rose-Marie Van Lerberghe, Directrice Générale de l'AP-HP.


Publié le Mercredi 6 Octobre 2004 dans la rubrique Divers | Lu 2190 fois