Sommaire
Senior Actu

France - La Saône-et-Loire s'organise contre une éventuelle canicule


Une réunion visant à faire le point sur les mesures du département pour la prise en charge des personnes âgées en cas de canicule a eu lieu le 27 mai 2004 avec le préfet de Saône-et-Loire, le président du Conseil général (représenté par le 1er vice-président) et l'ensemble des membres du comité départemental canicule, comme l’indique un communiqué de la préfecture.

Depuis le début 2004, les acteurs du secteur médico-social ont reçu des formations et des instructions spécifiques sur les pratiques à mettre en place en cas de très fortes chaleurs, souligne le communiqué. Les maisons de retraite doivent se doter de pièces rafraîchies ; les centres hospitaliers sont équipés ou en passe de l'être. « Les fermetures de lits seront réduites au maximum cet été » et « les plans blancs seront étendus aux cliniques et à la médecine libérale. »

Le plan canicule proposé par le gouvernement début mai, décliné localement par le plan départemental de gestion organise au niveau national et départemental : la veille et l'alerte, la prévention et la mobilisation de l'ensemble des acteurs de terrain. Quatre niveaux d'intervention sont prévus: niveau 1 : état de vigilance ; niveau 2 : alerte ; niveau 3 : intervention et enfin niveau 4 : réquisition. Le Premier ministre peut déclencher ce dernier niveau si les conséquences de la canicule débordent du champ sanitaire et social ; il permet la mobilisation des moyens civils et militaires.

Enfin, les maires seront « sensibilisés à leurs obligations de recensement des personnes isolées et fragiles » par la « création d'un fichier informatisé recensant les personnes âgées de plus de 65 ans fragilisées, vivant seules ou isolées. » et sont invités à mettre en place un annuaire recensant les différents services sociaux et d'aides à domicile.

Régis Mayer © Senioractu.com 2004


Publié le Mardi 1 Juin 2004 dans la rubrique Divers | Lu 704 fois