Sommaire
Senior Actu

France - La Région Ile-de-France poursuit les travaux de rafraîchissement des maisons de retraite


La région Île-de-France a annoncé hier que Mme Francine Bavay, vice-présidente chargée du développement social et solidaire, avait fait voter les aides au rafraîchissement de dix-sept établissements supplémentaires, situés à Paris et dans les départements alentours.

Comme l’indique le communiqué de presse, cela « porte à 37 le nombre de maisons de retraite pour lesquelles les travaux sont financés, nombre qui sera porté d'ici l'été, compte tenu des dossiers arrivés à plus de 130. » Les établissements concernés par cette aide d’un montant total de 0.84 millions d’euros sont les suivants : Maison de retraite Lumière d'Automne à Saint-Ouen (93), Maison de retraite Bastille Paris 11°, Maison de retraite de l'Aubétin à Amillis (77), Maison de retraite Château des Cèdres à Conches-sur-Gondoire (77), Maison de retraite de l'Hôpital Abel-Leblanc du Centre hospitalier de Coulommiers (77), Maison de retraite Richard à Conflans-Ste-Honorine (78), Maison de retraite de Neuville à Gambais (78), Maison de retraite des mutualistes de la RATP à La-Queue-lez-Yvelines (78), Unité de soins longue durée et maisons de retraite Guinchard et le Village du centre hospitalier d'Arpajon (91), Hôpital gériatrique Les Magnolias à Longjumeau (91), Maison de retraite d'Hautefeuille à Saint-Vrain (91), Hôpital Corentin-Celton d'Issy-les-Moulineaux (92), Maison de retraite Saint-Vincent de Paul à Saint-Ouen (95), EHPAD Emile Roux à Limeil-Brévannes (94), Maison nationale des artistes à Nogent-sur-Marne (94), Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes du centre hospitalier intercommunal des Portes de l'Oise à Beaumont-sur-Oise (95), Centre hospitalier Carnelle à Saint-Martin du Tertre (95)

Par ailleurs, il existe une procédure d'urgence pour les établissements qui n'auraient pas encore déposé de demande. La Région « s'engage à financer et autoriser le démarrage des travaux dès réception du dossier et accord de principe. »

Et de rappeler que le budget 2004 pour les personnes âgées s’élève à 26,3 millions d’euros et qu’entre 1998 et 2003, la région Ile-de-France a consacré « plus de 69,4 millions d’euros à l'amélioration des conditions de vie des seniors, notamment pour l'humanisation, la médicalisation, la mise aux normes et la création de 9 500 places dont la création/extension de 3 400 nouvelles places. »

Régis Mayer © Senioractu.com 2004


Publié le Vendredi 28 Mai 2004 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 846 fois