Sommaire
Senior Actu

France - La Mairie de Paris a présenté ses mesures préventives pour les seniors en cas de canicule


Dans le cadre d’une conférence de presse ayant eu lieu ce matin à l’Hôtel de ville de Paris, Mme Hoffman-Rispal adjointe au maire chargée des personnes âgées a dévoilé les mesures préventives mises en place pour les parisiens âgés et fragiles en cas de canicule afin d’éviter l’hécatombe que le pays a connu l’an dernier.

Ce nouveau dispositif s’articule autour de trois idées principales : une prévention à grande échelle ; un renforcement de l’intervention auprès des personnes les plus fragiles et une mobilisation de tous les moyens nécessaires.

En ce qui concerne la prévention à grande échelle, la ville de Paris table sur la communication et les actions de proximité. Ainsi dès la mi-mai, une plaquette constituée en deux parties –« avant l’été » et « pendant la chaleur »- fournissant de nombreux conseils à suivre en cas de fortes chaleurs sera adressée personnellement aux 180 000 parisiens âgés de plus de 75 ans. 170 000 exemplaires seront par ailleurs mis à disposition dans les mairies d’arrondissement, services sociaux, associations… Ces conseils seront aussi diffusés dans les numéros d’avril et de juillet du journal « A Paris » distribué à chaque parisien ainsi que dans un numéro spécial de « Paris info seniors » imprimé à 40 000 exemplaires. Les actions de proximité, se traduiront par une formation des gardiens d’immeubles des bailleurs sociaux (OPAC) et par une augmentation des bénéficiaires de la télé-alarme -5 444 abonnés à fin mars 2004, 10% de plus en 5 mois. - dont le coût a pu être diminué de 30%. Enfin cinq protocoles d’intervention ont été élaborés par le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP) portant sur la déshydratation, l’alimentation, l’hyperthermie, les gestes de secours et l’organisation du travail. Ces derniers pourront être assurés par les 2 850 aides à domicile en cas de nécessité. Quant aux 2 000 bénéficiaires de portages de repas à domicile, ils pourront se voir livrer des boissons fraîches le cas échéant.

Un dispositif de veille pour les personnes à risques va aussi être mis en place par le biais de deux numéros de téléphone. Le premier, sera effectif à partir 17 mai -pas avant. Les aînés pourront s’inscrire auprès des services de la ville de Paris au 08 2000 75 75. Elles devront communiquer leurs coordonnées ainsi que celle d’un proche qui pourra être contacté pendant l’été en cas de besoin. Bien entendu, la mairie garantit une confidentialité totale des données transmises. En cas de déclenchement d’un « plan de crise chaleur extrême » par le Préfet, les personnes inscrites seront contactées à but préventif, pour leur réitérer les conseils mais aussi pour détecter d’éventuels complications. Par ailleurs, un autre numéro sera ouvert, toujours en cas de crise, afin que les parisiens puissent signaler les situations qui leur semblent à risque.

Enfin la mairie de Paris souhaitent renforcer ses moyens par « des mesures pragmatiques et financées ». Ainsi à partir du 10 mai prochain, commenceront les travaux de création de pièces rafraîchies dans les résidences parisiennes. Ces transformations devraient être terminées le 2 juillet prochain, « idéalement fin juin » précise Mme. Hoffman-Rispal. Ainsi, ce sont 26 pièces rafraîchies de 200 à 300 m² qui seront créées dans l’ensemble des douze maisons de retraite, équipées de ventilateurs (450), climatiseurs mobiles (125), brumisateurs… Les « clubs » de la ville de Paris seront eux aussi équipés. Mais les mesures ne concernent pas uniquement l’aménagement des lieux d’hébergements, la mairie compte aussi augmenter les moyens humains. Afin de pallier les manques dus aux départs en vacances des personnels des résidences, la ville procédera à 352 recrutements d’un mois dans ses 13 résidences santé. Elle financera par ailleurs les maisons de retraite conventionnées pour qu’elles recrutent l’équivalent de 6 personnes pour 100 lits pour une durée d’un mois soit 138 emplois (principalement auprès de jeunes en formation dans le domaine de la santé ou du social). Enfin les quinze points « Paris Emeraude », qui sont des lieux d’accueil et de proximité pour les personnes âgées et leurs familles, couvrant tous les arrondissements, bénéficieront d’une augmentation de leur subvention de 65% sur 3 ans dont 30% dès cette année. Ces structures ont « pour mission de mettre en réseau l’ensemble des acteurs du champ gérontologique afin de développer les synergies ».

Le montant total de ce budget (qui s’ajoute au plan de 50 millions d’euros pour la modernisation des maisons de retraite), s’élève à 4,8 millions d’euros dont presque la moitié servira à équiper les structures d’accueil de dispositifs de rafraîchissement (pour 2 millions). 1,8 million servira à financer les renforcements des moyens « Paris Emeraude » et les recrutements du personnel d’été.
France - La Mairie de Paris a présenté ses mesures préventives pour les seniors en cas de canicule


Publié le Mercredi 5 Mai 2004 dans la rubrique Social | Lu 655 fois